Films

Ma Super Ex

Nous avons toutes et tous rêvé un jour d’avoir de supers pouvoirs, d’être un super héros ou une super héroïne. Assez curieusement, personne (sauf les détraquées qui rêvent de moi) ne pense à sortir avec un individu doté de supers pouvoirs. Bizarre, non ? Et pourtant, c’est sur cette idée que s’est basé Ivan Reitman (Ghostbusters, Beethoven,…).

Ce film nous narre l’histoire de Matt, interprété par Luke Wilson (vu dans « Charlie et ses drôles de Dames »). Comme la plupart des hommes, Matt n’est pas doué avec les femmes. Il collectionne les râteaux comme d’autres les timbres. Mais voila, dans le métro, il rencontre Jenny, magnifique blonde, l’air strict (joué par Uma Thurman), qui l’envoie bouler dès qu’il ouvre la bouche pour l’inviter. Mais, au moment d’une énième tentative de Matt, un vilain loubard dérobe subrepticement le sac de Jenny. Matt s’élance courageusement à la poursuite du malfrat et parvient à récupérer le sac, mais le susdit malandrin revient lui pêter la figure. Il se cache, et c’est Jenny qui corrige le brigand. Car Jenny n’est autre que G-Girl, super héroïne, aux supers pouvoirs somme toute assez banals : elle vole, a des yeux lasers,… comme d’hab, quoi.

Ainsi débute une petite relation amoureuse, avec ses hauts et ses bas, mais hélas, les pouvoirs de Jenny apparaissent dans les moments d’excitation, comme des crises de jalousie. Car elle es très jalouse, la mère G-Girl ! Matt décide alors de rompre, et s’aperçoit que ce n’est pas si simple de larguer une super héroïne légèrement accroché à son physique plutôt banal.

Une fois de plus, cette sympathique comédie nous entraîne sur des chemins inconnus. Uma Thurman nous montre ses qualités de comédienne, autrefois utilisés pour sabrer à tout va. Elle interprète une super héroïne très convaincante, notamment dans sa façon de jouer les possessives, qu’elle en fait presque peur. Luke Wilson est vraiment amusant dans son rôle de mec dépassé par sa copine et ses sentiments, rôle de mec qui a du mal à assumer le fait de ne pas être le porteur de pantalon du couple. Enfin, cette comédie permet de retrouver également Anna Faris (« Scary Movie ») dans un rôle un peu moins trash. Une scène à retenir, toutefois, mesdemoiselles, quand une super héroïne s’adonne à des activités horizontales, ça laisse des traces. N’en voulez pas à vos hommes d’exiger la même chose (je plaisante, rassurez vous).

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.