CD

Placebo – Black Market Music


Il y a fort à parier que le chiffre trois porte chance à Placebo. C’est en effet avec son troisième album que le trio britannique, basé sur le tryptique ravageur « Basse, Guitare, Batterie », s’est ouvert la voie du succès. Passé l’exubérance spleenesque des deux précédents albums (« Placebo », « Without You I’m Nothing »), « Black Market Music » inscrit le groupe dans une nouvelle dynamique créatrice en s’ouvrant à différents genres musicaux. Samples électro sur « Taste in Man », mélodies pop dans « Slave to the Wage », sonorités jazz pour « Commercial for Levi » ou carrément hip hop avec la participation du rappeur Justin Warfield sur le très surprenant « Spite & Malice », « Black Market Music » est sans conteste l’un des albums les plus riches de la bande à Molko. Pas tout à fait rangé de ses frasques passées, l’androgyne chanteur traîne toujours sa voix lascive sur des morceaux alternant entre énergie (« Special K ») et émotion pure (« Haemoglobin »), plus subversifs que jamais. Avec cet album taillé dans un diamant brut, les post-adolescents goûtent aux affres de la vie d’adulte : le travail aliénant (« Slave to the Wage »), les remises en questions (« Black-eyed »), et même les prises de positions politiques (« Blue American »). Album charnière de la maturité acquise, le troisième opus ouvrira incontestablement la voie au tour de force Sleeping with Ghosts réalisé trois ans plus tard.

A écouter : « Taste in Man », « Spite & Malice », « Blue American »

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.