Films

Michou d’Auber


Les films français sont pour la plupart peu appréciés par le grand public mais d’autres se démarquent et font renaître l’art du cinéma français (notamment « U », un bijou d’animation pourtant inconnu montrant le passage de l’enfance à l’âge adulte sous une forme haute en couleurs et enfantine, et « Persepolis », pépite dorée présentant la lutte palpitante et animée des femmes étrangères). Thomas Gilou décide de réaliser un film sur la différence d’un pauvre algérien en compagnie de Gérard Depardieu et Nathalie Baye…

Année 1960. La guerre éclate entre la France et l’Algérie, qui mènent une vie extrêmement dure. Un père Algérien, à cause de la maladie de sa femme, est contraint d’envoyer ses deux enfants auprès d’une famille d’accueil. L’un d’eux, Messaoud, est pris en charge par une gentille dame appelée Gisèle. Malheureusement, celle-ci vit avec Georges, ancien militaire, et appelle le garçon Michel, pour ne pas courir de danger. Vivant maintenant en France, Michou, surnom de Michel, découvre la haine qui habite ces gens pour sa région et devient rejeté…

Ce film, par la bande-annonce, s’annonçait plutôt intéressant avec un soupçon de romantisme. A la fin de la projection, on s’aperçoit que le film est bien plus riche qu’on ne l’avait annoncé. Ce nouvel opus français présente en effet les conditions horribles dont souffrent les Algériens lors de la période de sa bataille contre le peuple français ; mais aussi les actes et avis cruels que les Français pouvaient avoir sur un autre peuple vu par un enfant de différente force. Avec un duo magnifique, Gérard Depardieu, jouant un homme quelque peu maladroit à cause de sa force mais qui possède un vrai cœur sentimental, et Nathalie Baye, dans la peau d’une femme qui prend des risques pour défendre la différence, jusqu’au mensonge, le film a en sa possession une galerie de très bons acteurs. Mais la véritable force magique de cette comédie française réside dans la beauté visuelle (les décors magnifiques !) et de la tournure de l’histoire qui passe de comédie à un drame romantique rempli de poésie romanesque et mélancolique. Et surtout, on s’attache rapidement au film de par le petit garçon mignon et la trame dramatique du scénario.

« Michou d’Auber » est un petit bijou attachant avec une pléiade d’acteurs tous prometteurs, surtout le duo romantique Depardieu/Baye, et saupoudré d’une poésie mélancolique et mignonne qui ajoutent une belle histoire mêlant chronique sur une différence dure avec ses injustices cruelles, du genre de « Persepolis » mais moins horrible, et drame romantique.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.