A la Une

Wombat, portrait d’une agence pas comme les autres !

La communication fait partie de l’activité professionnelle la plus trendy et la plus contre versée du moment. Mais au milieu de cette prolifération massive, on trouve encore des agences qui envisagent de communiquer autrement, gardant en eux une certaine éthique. Nous avons rencontré l’une d’elle : Wombat. Cette agence profite du créneau « clubbing » particulièrement ancré sur Paris pour propulser les talents et permettre aux marques de communiquer d’une autre façon.

Née en 2001 à la « Truman Brewery », célèbre brasserie londonienne, sous la forme d’une soirée hebdomadaire, ce n’est que de retour en France que Laurent Sancier & Maxime Borens, les fondateurs de la structure, imaginent donner un nouveau souffle à Wombat.

Quand on l’interroge sur l’origine du nom, Laurent répond :

« Wombat est le nom d’un animal, un marsupial, qui vit uniquement en Australie. Lorsque j’ai découvert et entendu pour la première fois ce mot, j’ai adoré sa sonorité au point d’appeler notre concept par ce nom. »

De Londres à Paris, Laurent et Maxime revoient le modèle de leur projet et Wombat devient alors une agence d’événementiel décalée. Leur créneau est d’axer leur stratégie sur un positionnement marque inédit en France. Beaucoup de Marketing, tout ça… Oui, mais plus qu’une agence de street ou d’événementiel, Wombat c’est surtout une agence arty. A travers les packs qu’ils distribuent à la sortie des boîtes et festivals en tout genre, c’est toute une information culturelle qu’ils véhiculent.

L’enveloppe, customisée par des artistes, connus, reconnus voir inconnus, devient alors un objet collector. A l’intérieur ? Le petit kit du clubber urbain : des flyers, des invitations, les agendas des endroits les plus hypes de la capitale et même de quoi revoir la déco de son appartement puisqu’ils vous offrent des posters et des stickers.

Save My Brain s’est penché sur les relations que Wombat entretient avec les artistes avec qui ils collaborent. « On les adore, on se défonce pour eux. Wombat harcèle ses annonceurs et les marques d’une manière générale pour qu’ils utilisent leurs services… et en direct ! Nous sommes heureux quand on voit leur talent mis à contribution de grands projets. »

Pierluca, le dernier artiste avec qui ils ont collaboré est le fruit d’une rencontre Bellevilloise. Âgé de 26 ans à peine, cet Italien ne déroge pas à la règle Wombat : comme les précédents, il a un talent fou et un avenir prometteur !

Pour les prochaines enveloppes, ils aimeraient travailler avec des artistes qu’ils ne connaissent pas encore : des nouveaux talents, des artistes non établis,… Ils sont comme ça chez Wombat, ils aiment se laisser impressionner.

Au-delà de l’enveloppe désormais célèbre, Wombat se concentre sur le développement de nouveaux projets. Depuis peu, ils réalisent et produisent de petits films. Laurent nous confie qu’une Wombat Tv devrait même voir le jour ces prochains mois.

Conclusion : une équipe dynamique et sympa pour une agence proactive. Stay tuned !

Retrouvez Wombat :

http://www.wombat.fr/

http://www.myspace.com/wombatpack

http://www.facebook.com/group.php?gid=18474933920

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.