A la Une

Dan23

Daniel Bussières, 35 ans, Strasbourgeois.
Nom d’artiste : dan23.

Dan23 est illustrateur, graphiste et peintre et affectionne chacun de ces médiums pour l’approche différente de l’art qu’ils lui permettent d’appréhender. Afin d’avoir une vision plus précise de toutes ces approches, nous lui avons demandé de nous citer une œuvre dont il est fier, pour chacune de ses compétences.

Il a réalisé ces quatre créations avec beaucoup de spontanéité : « c’était quasiment un travail de calligraphe, spontané, précis ». Il considère d’autres travaux techniquement plus aboutis et mieux contrastés, mais accorde à ceux là une force qu’il ne retrouve pas dans d’autres. Les voici :

Busta Rhymes pour l’aquarelle :

Le tribute to JB pour l’acrylique :

Mohamed Ali pour le croquis :

Nina pour le graphisme :

Daniel est altruiste et sensible. C’est certainement l’alliance de ces deux traits de caractère qui donne à ses œuvres la force qu’il évoque plus haut. Il s’intéresse, s’interroge et s’emprunt des parcours qu’il retrace et met en lumière.

De l’intensité de la couleur à la force du trait, chaque détail est réfléchi pour traduire une personnalité singulière. Pourquoi tant de rigueur dans le maniement de ses outils ? Parce que Daniel considère l’art comme vecteur de messages. Le sien est optimiste. Explications :

« Toutes mes peintures correspondent à des rencontres. Que ce soit des livres, des disques, des rencontres humaines, je me sers de mes peintures pour présenter toutes ces personnes qui luttent pour un monde plus juste, plus équitable. Alors mon message est très simple, on a trop tendance à nous présenter un monde morose, dicté par des gens sans scrupules, mais je crois qu’il existe une quantité de personnes généreuses, donc, je peins tous ces hommes et femmes qui en sont des exemples de parcours. »

Et plus globalement, « L’art en général n’impose rien, il propose de voir le monde autrement. Je pense qu’un beau tableau, un bon morceau de musique, une belle illustration réveille ce qu’il y a de plus beau en nous, nous fait découvrir notre grandeur. A partir de là, si tu es touché, tu t’intéresseras aux messages. »

L’investissement artistique de Daniel franchit les frontières de son travail personnel. Il est également très engagé dans plusieurs associations ou projets. Il y a « L’arbre d’en face », une association de solidarité internationale qui a ouvert un centre de vie pour les enfants déshérités à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso et à laquelle Daniel apporte son soutien en se joignant à d’autres artistes lors des expositions organisées aux bénéfices de la structure.

Et puis il y a le projet C215, un collectif d’artistes réunis autour du désormais reconnu Christian Guemy. En moins de 2 ans, le poète a créé sa propre maison d’édition, publié trois livres, réalisé des expositions internationales, écrit plus de 100 poèmes, présenté le travail de 200 artistes et depuis Mars 2007 réalise des pochoirs dans les villes (Strasbourg – Paris). Daniel admire son enthousiasme et sa motivation : « Je l’applaudis tout simplement ».

Malgré son succès Daniel a très vite appris à garder la tête froide. Selon lui rien n’est jamais acquis. Et même s’il apprécie de savoir que son travail plaît, il sait se remettre question. Sa philosophie est de ne pas cesser d’avancer et de savoir se renouveler.

Pour finir, nous lui avons demandé ce que « Save My Brain » lui inspirait :

« Je dirais, relax my brain, prendre dès que l’on peut, un peu de temps pour prendre du recul. Observer le monde qui nous entoure, la nature, les amis, les enfants. »

Voici le résultat de sa réflexion :

A notre tour de prendre la parole pour le remercier !

Liens :

Site officiel :

http://www.dan23.com

L’arbre d’en face :

http://www.dan23.com/cheval23/arbre/

http://www.arbredenface.org

C215 :

http://www.dan23.com/cheval23/c215/

Myspace :

http://www.myspace.com/c215

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.