Films

Je vais bien, ne t’en fais pas

Voilà un fort joli film français dont l’absence de prétention ne fait que renforcer son intérêt. Le jeu des comédiens autant que l’intrigue du film, qui d’ailleurs à première vue peut laisser sceptique, nous touchent par leurs sensibilités. On suit tout du long du long métrage Lili, une jeune femme d’à peine 20 ans qui rentre de vacances et qui apprend par ses parents que son frère jumeau, Loïc, a fugué suite à une dispute avec leur père. Sans nouvelles, Lili commence à dépérir, elle ne s’alimente plus et se retrouve enfermée dans un hôpital. Ce n’est qu’en recevant une carte postale de Loïc qu’elle reprend goût à la vie. Au fil des cartes qu’il va lui envoyer, on la voit contrôler à nouveau sa vie. Mélanie Laurent, qui joue le rôle principal est remarquable de crédibilité. Quant au père haï par son frère, on retrouve Kad, le comique, qui ici abandonne tout à fait son registre pour interpréter un homme renfermé et pas spécialement reconnu par ses enfants comme il le voudrait. La fin prend une tournure de thriller, le suspense gagne le spectateur et le fin mot laisse presque sans voix. On sort vraiment bouleversés, touchés au coeur par un scénario efficace et sans superficialité aucune.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.