Besoin de briller en société ? Envie d’étaler vos connaissances devant vos amis ? De faire ressentir à vos collègues toute leur indigne médiocrité ? Pas de soucis, je suis là pour ça ! Voici en 30 secondes quelques bribes de culture, qui devraient je l’espère, vous permettre de sauver votre cerveau et par la même occasion, de vous la donner grave en soirée !

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé »

Savez-vous d’où vient et ce que signifie l’expression «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé» ?

Ce très célèbre vers de Lamartine (1790-1869) est tiré du poème « L’isolement », lui-même extrait du recueil Premières Méditations poétiques, paru en 1820.

Si l’on s’en tient aux données biographiques, on peut présumer que l’être dont parle Lamartine est son amante Julie Charles, avec qui il vécut une intense mais brève passion puisqu’elle décède un an après leur rencontre.
Cependant, à aucun moment, l’être n’est explicitement nommé dans le poème : l’auteur évoque-t’il alors, comme on l’imagine au premier abord, une relation amoureuse ? La mort d’un être cher ? Ou bien, si l’on veut aller plus loin, Lamartine fait-il référence de manière plus personnelle à l’être que nous portons en nous, notre propre nature ?

Toujours est-il que ce vers résume admirablement l’abattement, l’indifférence au reste du monde voire l’abandon que chacun d’entre nous peut ressentir lors d’une séparation. Qui n’a jamais éprouvé cette sensation de manque… ?

D’une manière plus terre à terre, dans La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux, le grand séducteur Pâris parodie cette expression en la tournant à son avantage : « Un seul être vous manque et tout est repeuplé. ». Selon lui, la séparation permet de redécouvrir le monde et les possibles partenaires qui nous entourent. Avouez que c’est tout de même plus élégant que le traditionnel « Un de perdu, dix de retrouvés » !
Et puis d’un autre côté, positivons, parfois se séparer permet également de mieux se retrouver !

Related Posts with Thumbnails

9 réponses à « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé »

  1. Mika dit :

    Pénélope, votre commentaire est hors propos, puisque l’article mentionnait bien « l’indifférence au reste du monde » que cette pensée implique… vous pensez que l’auteur de l’article est passé à côté du sens de cette citation, je pense que vous êtes passée à côté d’une occasion de vous taire.

  2. Penelope dit :

    Vous êtes un peu passé à côté du sens de cette citation, elle est beaucoup plus subtile et profonde que vous l’entendez, elle ne dit pas seulement que l’absence de l’être aimé est une épreuve (c’est un peu simpliste), mais elle met en lumière la solitude que l’on peut ressentir même au milieu de la foule quand la seule personne chère à nos yeux n’est pas là.
    Un commentateur de Lamartine explique le sens de ce vers : « un nuage sur l’âme couvre et décolore plus la terre qu’un nuage sur l’horizon ; le spectacle est dans le spectateur », encore cette même tension entre le particulier, l’unique et la foule, la multiplicité.
    C’est plus clair j’espère.
    PS : PHILIPPE, votre commentaire est tout à fait indécent.

  3. PHILIPPE dit :

    J’ai 64 ans.. je viens de perdre l’amour de ma vie.. ma petite chienne berger allemand , mon coeur, ma fille, qui partageait ma vie depuis dix ans, victime d’une tumeur cancéreuse..et depuis, cette pensée de Lamartine est mienne..puisque depuis ce jour maudit, la vie me fatigue!.. L’Amour est plus fort que la mort!!..

  4. Bataille dit :

    je l’éprouve encore même à 60 ans , le temps ne fait rien à l’affaire disait Brassens , quand on aime , les sensations et émotions sont passionnées et même décapantes , identiques à tous les âges …

  5. Yohan Bertollo dit :

    Bonjour Henri,
    Veuillez accepter nos condoléances pour la perte de votre épouse. En espérant que vous ayez trouvé sur notre site un peu de réconfort.
    Bien affectueusement.
    Save My Brain

  6. girard henri dit :

    qui n’a jamais entendu parler de ce vers mais j’avoue à 72 ans ne savais pas qui en était l’auteur tout cela pour dire qu’une amie venant de perdre son pére m »envoya un courrier avec cette citation ; je viens de perdre mon épouse et j’ai eu la même pensée alors pour moi comme lamartine ? j’ai mis cela sur la perte d »un être cher…

  7. patsy dit :

    Dommage que des personnes comme Manga, puissent ne retenir que ce qui peut être qu’une faute de frappe, parce que personnellement j’ai trouvé ce commentaire intéressant.

  8. Manga dit :

    Très beau commentaire. Dommage que vous confondiez les vers de terre avec les vers de poésie. Un ver est toujours un ver de terre. Un vers de poésie s’écrit toujours avec un s même au singulier. D’où l’importance de l’orthographe pour savoir de quoi on parle

  9. Eygel dit :

    J’ai découvert cet alexandrin vers l’âge de 12 ans (ça va faire 10 ans quoi). J’avais trouvé un vieil exemplaire des « méditations poétiques ». Quoi qu’il en soit, je n’avais jamais rencontré quelqu’un qui connaisse la provenance de ce vers ;)

Laisser un commentaire

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous