Eric Holder, l’écrivain discret

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Madame la duchesse dit :

    Bonsoir monsieur Holder
    En 1996, lorsque vous m’avez offert et dédicacé  » Mademoiselle Chambon  » le timbre était à 3 francs. Je garde un excellent souvenir de nos échanges. Je vous ai connu soucieux, je vous espère heureux. Une lectrice de LFG

  2. beaudoin dit :

    Incroyable!Je viens à nouveau sur ce site pour reparcourir les romans d’ éric et je trouve tes messages ma chère Céline C’est treès émouvant pour moi !Je ne les avais jamais lus !Merci mon amie .

  3. Ryelandt dit :

    Pour le moment je suis en pleine lecture. je m’inquiète un peu que dans l’histoire l’écrivain boive autant! Suis-je impertinente en espérant que dans la vraie vie, Eric ne boive pas autant? J’en suis au moment où il ne répond plus aux lettres… j’aime les personnages et son écriture. Je suis parfois étonnée par l’une ou l’autre expression un peu rude…
    amitiés à l’auteur et à vous tous. Merci à Laurence Sandeau pour son texte qui m’aide pour mon groupe de lecture…
    Hélène

  4. Louisa dit :

    Je viens de terminer « Embrasez-moi » .. je reste fascinée par les images entrevues .. C’est le premier EH .. la vie est belle ..

  5. céline dit :

    Oups!!!!Que votre joie des retrouvailles demeure sera plus appropriée…j’arrête de boire en écrivant moi!!!!

  6. céline dit :

    Que de chemins qui se croisent…
    Monsieur Holder, j’ai lu mademoiselle Chambon grâce à Véro qui est l’une de mes proches amies…
    Chère Véro…je te lis là (lilas???)…et je retrouve dans le ton de ton message la joie enfantine et timide de l’histoire du vieux pull tout moche de monsieur Holder que tu lui as au final volé!!! Drôlissime.
    Que vôtre joie des retrouveilles demeure!
    Merci monsieur Holder d’écrire et d’inscrire dans l’encre de votre plume, l’ancrage profond de l’âme de mon amie Véro.
    Bien à vous.
    Céline

  7. beaudoin veronique dit :

    comme c’est émouvant pour moi aussi de lire votre message!et quelle joie de le trouver!De tout coeur merci merci de m’avoir envoyé de vos nouvelles .oui je vais vous écrire…bien à vous Véronique

  8. Eric Holder dit :

    Véronique… C’est émouvant. Ainsi vous saviez ?
    Je ne peux laisser une adresse à tous vents. Cependant, si vous le souhaitez, écrivez-moi chez Le Dilettante – un éditeur, malgré son nom, dont la réputation de sérieux n’est plus à prouver, et qui transmettra.
    Bien à vous,
    Eric

  9. beaudoin veronique dit :

    Il y a déjà de nombreuses années que je souhaite écrire à éric …
    Car je suis Véronique , l’institutrice de son roman …et j’ aimerais tant lui dire que jeregrette pour son « gilet d’écrivain »,éric comprendra;J’aimerais lui rendre…mais à quelle adresse le joindre?Faites-lui parvenir ce mail,vraiment,c’est important .Il accompagnait LOla chaque matin d’école et nous échangions…Je compte sur vous pour lui communiquer mon message .Véronique

  10. Lili32 dit :

    Merciii pour cet article !!!!

  11. lechantre dit :

    Je ne peux être tout à fait objective puisqu’Eric Holder est un membre de ma famille.
    Mais je n’ai jamais manqué la lecture d’aucun de ces livres, il est tellement talentueux ! c’est pour moi « la fraise des bois » de la rentrée. J’attends chaque année le nouveau roman d’Eric Holder, comme l’on attend le nouveau film de Woody Allen !

Laisser un commentaire