L’épilation selon mon esthéticienne

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. Gauchet dit :

    Bonjour , chère cliente . Je suis estheticienne et ton article est assez exagéré ! Je n’ai jamais entendue une de mes collègues dans tout les instituts ou j’ai travaillé demander a sa cliente si elle voulai un papillon , un cœur , une étoile ou je ne sais quoi d’autre , je te rappelle que nous ne travaillons pas avec des pochoirs mdrrr ! Bref tout estheticienne qui ce respecte , sait préserver un climat de détente et un respect des désirs d’une cliente ! Oui l’épilation fait mal ! Les clientes qui savent ce qu’elles veulent récolte ce qu’elle ont demandé pour les clientes évasive et indesise malheureusement il faut faire la prestation choisie selon les protocole de l’institut , nous faisons beaucoup d’antorse au règles pour satisfaire et chouchouter nos clientes , malgré le manque d’hygiène et de respect d’une partie de ses clientes ;) et très franchement si tu n’as pas envie de dire un mot quand tu es en communauté , c’est que tu dois être assez sauvage … Parce vu le nombre de clientes dans la journée nous échangeons avec nos clientes mais si on sent qu’elle n’est pas d’humeur on la laisse tranquille ! C’est dit j’aime mon metier mais il ne faut pas abusé sur le cliché des esthéticiennes c’est faux archis faux biensur il y a des exceptions malheureusement !

  2. Bo dit :

    pas toujours facile d’être une femme!

  3. Elvis Sturup dit :

    Très bon article, merci. Par contre on dit « récurrent » et non « récurant ».

  4. Lo' dit :

    J’ai beaucoups aimé l’article ! Et moi au contraire j’ai toujours été chez l’esthéticienne et je redoute toujours le moment ou je me dois d’y aller ! :D C’est pour ça que depuis queque temps je me demande si il n’ay aurai pas un moyen tout aussi éfficace de le faire chez soi ? épilateurs électriques, cire, bandes … J’aimerais avoir des conseils avant de me jeter dans la cage aux lions !! MERCI

  5. Clo dit :

    C’est vraiment manquer de chance que d’être tombée sur autant de mauvaises esthéticiennes!

    Moi aussi je suis du métier et une des choses qui doivent rester à l’esprit c’est le respect de la cliente…Le principe c’est qu’elle revienne tout de même..! Il y a beaucoup de franchises qui, avons le, discréditent la profession, car un temps minimum est imposé aux employées et les objectifs de vente sont à la limite du harcèlement.
    En tant que pro, j’ai réussi à trouver l’endroit qui me convenait, un institut plus petit que la moyenne mais chaleureux où l’on connait personnellement nos clientes. Et je n’ai pas peur de prendre mon temps pour faire du bon boulot!

    Allez courage, ça existe des bons instituts!!

  6. Allie-Rose dit :

    Bon, ben visiblement, je suis des rares qui ont de la chance côté salon esthétique (et coiffeur). Dans mon petit salon de quartier (Paris 14è), aucun problème et la règle est même de payer avant de passer en cabine, donc pas de mauvaise surprise.

  7. Ah génial une réaction de professionnelle :P
    Merci Elodie de nous rassurer quand à l’esthéticienne (qui a son CAP de bouchère probablement) de melle Gima ^^

  8. Mlle Gima dit :

    Je suis désolée j’ai mis du temps à répondre :-°

    @Voie Lactée:
    Il faut souvent être claire sur le type d’épilation qu’elle conçoit et le tarif qu’elle va appliquée. j’ai eut une fois la surprise (comme toi) et depuis je ne me fait plus avoir.

    @Bool:
    tu admettras quand même que si « levez la jambe » fait rougir ça fait quand même moins hurler que d’avoir à tirer la cire toute seule :p

    @Céc:
    Rah le coiffeur…. j’ai les cheveux long et c’est pas un hasard (même si déteste avoir a les démêler) ça permet de se les couper toute seule.

    @hijou:
    tu peux essayer un… mais tu va douiller

    @Elodie et Lou94:
    En fait ce n’est pas « une esthéticienne » mais des esthéticiennes… je suis une infidèle chronique et je n’arrive pas à rester dans un salon particulier. Mes expériences se rapportent à des esthéticiennes parisiennes de différents salons. Or, plus le salon d’esthétique est « hype » et plus les propositions d’épilations exotiques ou intégrales sont directes. A croire que les salons les plus classieux ont l’habitude des demandes les plus franches de la part des clientes.
    Par contre ça fait 6 ans que je fait des épilations cire et je peu dire que je n’ai plus de vraies douleurs quand j’y passe. On s’habitue à cette sensation.

  9. Lou94 dit :

    Ah génial une réaction de professionnelle :P
    Merci Elodie de nous rassurer quand à l’esthéticienne (qui a son CAP de bouchère probablement) de melle Gima ^^

  10. élodie dit :

    Coucou,

    J’ai bien rigolé quand j’ai lu ton article ! J’ai 20 ans, je suis esthéticienne, et de voir quelqu’un parler sur mon métier, ça fait bizarre ! Je ne sais pas où tu vas te faire épiler mais on dirait une boucherie, lol ! Moi personnellement je me vois très mal proposer un papillon sur le pubis de ma cliente ! Où alors il me faudrait une demi-heure de plus, et ça sera fait à la pince, et là, pas franchement agréable pour la cliente. Aussi je n’ai jamais vu ça, de faire payer en plus le dessus du genou !!! Tu vis en région parisienne ou pas ? Moi je travaille sur Lorient, et les demi-jambes ça comprend donc les demi-jambes (logique, hein), les orteils si besoin, pieds, genoux jusqu’à où la cliente veut, et encore si je vois qu’il y a une zone de poils noirs à l’arrière des cuisses, je passe de la cire dessus, ça ne me coûte rien un p’tit coup de roll-on …

    Sinon sachez que l’épilation ça fait forcément mal, même après 30 ans d’épilation à la cire, c’est triste mais oui il faut souffrir pour être nickel un mois sans poil. En ce qui concerne la repousse au maillot, je la préfère avec la cire qu’au rasoir !!! Les poils durcis, plusieurs dans un même follicule, ou encore sous la peau, non merci, vous êtes d’accord, lol !

    Puis ben voilà ce que je vais dire maintenant vas peut-être faire rire, mais les esthéticiennes, côté maltraitance des poils, elles ont eu leur quota aussi ! Je vous explique : à l’école, il y a bien des cours épilation. J’ai passé mon CAP esth en 1 an (j’avais le bac, donc pas de matières générales à passer), ce qui nous faisait 2 jours d’école par semaine, et faire un programme de 2 ans avec 2 jours d’école en 1 an, c’est très speed. Alors en cours d’épilation, il y a une fille allongée prète souffrir, et une fille de chaque côté d’elle pour épiler. Alors imaginez-vous avec 2 esthéticiennes en même temps pour vous faire épiler, ouille ! je vous dis c’est une horreur. Idem pour le maillot et les aisselles. Et quand on est « rodée », on est à 4 en train d’épiler une fille : 2 aux demi-jambes, 2 aux aisselles. TORTURE. On ne sait même plus où on a mal tellement on souffre de partout, mdr !

    Voilà voilà je tenais trop à vous dire tout ça, comme ça vous voyez aussi le côté « esthéticienne ». Mais j’ai beaucoup rit en tout cas, il est super cet article, l’illustration est géniale également. Et pour ce qui en est des discussions, en effet c’est toujours pareil : pouvoir d’achat, la pluie et le beau temps (surtout la pluie à Lorient …) …

    Bisous !

  11. Betclic dit :

    Bon courage !!

  12. Céc dit :

    Perso j’ai abandonné l’idée après m’être joyeusement massacré les aisselles.
    Je dois avouer que je suis du genre pas douée, mais l’épilateur électrique m’avait brûlé du coup j’te dis pas l’horreur: impossible de mettre du déo ou de porter des hauts à manches pendant au moins trois semaines.
    Je reste fidèle à la cire

  13. hijou dit :

    lap lupart disent que les epilateurs electriques ne marchent po pour les aisselles , es vré ?? je souhaite des conseils

  14. Céc dit :

    J’ai banni le coiffeur le jour où je me suis retrouvée avec un coup de ciseaux à deux centimètres de l’oeil et un épi de folie qui a refusé de ce discipliner avant quatre mois de repousse (Riquet à la Houppe vous connaissez???)
    Pour l’esthétitienne… c’est du fait maison, et les brulures qui vont avec également!! Pas douée pour pas douée, autant faire des économies!

  15. Bool dit :

    J’ai doré ce billet :-)

    Moi aussi c’est du fait maison. J’ai déjà fréquenté les instituts mais comme je suis très pudique, les « allez levez la jambe » me font rougir rien que d’y penser ;-)

    Quant au maillot intégral, je n’aime pas du tout… on a des poils qui servent à protéger (comme ceux du nez d’ailleurs) alors pas touche (ou pas trop). Et pis, c’est bâteau, mais moi ça me fait trop penser à un pubis de petite fille et ça me gêne…

  16. Voie Lactée dit :

    Moi j’habite en Espagne, où l’esthétique n’est pas cher du tout! (ni coiffeur, ni esthéticienne). Quelle surprise quand je suis allée passer 4 mois à Nice et j’ai voulu me faire une épilation du maillot… Au téléphone on m’avait dit que le maillot coutait 13€ (ça me semble déjà cher mais bon… pas vraiment le choix). Résultat, une fois arrivée en caisse j’ai du payer 26€ parce que la charmante jeune fille qui m’avait épilée avait décidé que c’était un maillot « très » échancré… Vive la surprise de mon portefeuille… Et oui, moi pareil… je fuis le coupe-tiff (il me fait peur!! lol)

  17. Mlle gima dit :

    @ Désirée: Je te rassure en essayant plusieurs salons on fini par trouvé une estheticienne qui nous plait :p

    @ La fille du rock: Entre cette manie du coiffeur/vendeur et leur débit verbal ,c’est pour ça que j’ai deserté les coupes-tiffs

    @ Delph: Merci du compliment. Et effectivement dans tous les « services à la personne » il faut savoir éduquer son interlocuteur… sinon c’est toujours la cata.

    @ Lili: je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à etre choquée par cette image de « papillon »

    @Unibet: ça me rassure tout autant de voir que je ne suis la seule dans ce cas ^^

  18. Unibet dit :

    Ah les jioes de l’esthéticienne et du coiffeur!!!!! J’ai beaucoup aimé ton article, il est très drôle et très révélateur…ça me rassure en voyant qu’on vit tous la même chose.

  19. Lili dit :

    Niveau épilation, je fais surtout les choses par moi-même et ne suis allée qu’une fois chez l’esthéticienne pour le maillot à la cire. La « coupe » était vraiment bizarre mais heureusement, elle ne ‘mavait pas parlé de papillon ! Quelle horreur !!

  20. Delph dit :

    Tout billet est très drôle et tellement vrai !! Il faut « éduquer » son estheticienne et la refrener dans ses envolées ciresque !

  21. Alors moi j’ai le même problème chez le coiffeur : ces personnages sournois profitent du fait qu’on a les oreilles pleines de mousse alors qu’ils nous font un shampoing pour nous parler.
    On n’entend rien, on n’a pas vraiment envie de partager notre vie non plus avec eux (enfin, en ce qui me concerne c’est le cas).

    Et au moment de passer en caisse je découvre qu’il me facture un soin qu’il m’a insidieusement posé sur la tignasse après le-dit shampoing.
    Traitre…

  22. Désirée dit :

    C’est marrant, je le fais la réflexion depuis quelques temps que je devrais enfin oser le pas vers l’esthéticienne, mais en fait, non… J’ai déjà assez à me battre avec ma coiffeuse! ^^

  23. Mlle gima dit :

    C’ets vrai que j’ai completement oublié de parler des inconvenients de repousse :p

  24. Demoiselle Aux Myosotis dit :

    Bon, ben moi pour éviter tous ces désagréments, j’ai choisi le home-made (même si, il faut le reconnaître, ce n’est pas toujours la top classe ^^).
    L’épilation intégrale au niveau de son intimité, j’ai essayé une fois, comme ça, parce que j’avais commis l’erreur fatale d’acheter un joli sous-vêtement… très transparent, autant dire que la pilosité dessous, ça n’est pas du plus grand chic. Mais, même si je m’en doutais, j’ai bien compris ma douleur. Quelle horreur quand ça repousse ! Ça pique, ça gratte, c’est tout bonnement affreux. Alors avec mon homme, on a une sorte d’accord tacite : je ne tente en aucun façon de le convaincre de faire quelque chose pour sa toison de portugais (ce que je n’ai de toute façon jamais souhaité faire), et il me laisse gérer mes problèmes d’épilation comme je l’entends. Et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles (ou presque :D).

  1. 2 novembre 2010

    […] Je n’ai pas essayé pour vous … l’épilation selon mon esthéticienne […]

Laisser un commentaire