Orelsan – La fête est finie

Il est de retour ….. 6 ans après « Le Chant des Sirènes », Orelsan sort aujourd’hui son 3ème album « La fête est finie »
En même temps est-ce qu’il était vraiment parti? Avec les Casseurs Flowters, la mini-série sur Canal+ Bloqués et son premier long métrage « comment c’est loin » Orelsan n’est jamais vraiment très loin.


Aujourd’hui j’ai envie de faire table rase des chansons qui ont créé polémique sur polémique au début de sa carrière.Pourquoi ? les textes comme « Inachevés » ou « Des histoires à raconter » parlent à une génération, file des frissons à chaque écoute … font pardonner les erreurs de jeunesse et donne envie de se lever et de se bouger pour enfin construire sa vie.

Voilà … les textes d’Orelsan vous donne des frissons et vous donne envie de laisser de côté votre ordi, votre TV pour construire votre vie.

Qu’on le veuille ou non, Orelsan marque les esprits …. on parle juste de « Basique » qui a atteint plus de 18 millions de vues en un mois.
Ce nouvel album, on l’attend depuis la sortie de ce single le 20 septembre, quatorze pistes que l’on peut écouter depuis ce matin.
Attention, il est important d’enchaîner les pistes dans l’ordre, ce détail à de l’importance pour le rappeur. On attaque avec un texte et un son grave avec « San »

 » San ça veut dire 3, San ça veut dire Monsieur, San j’ai mis la moitié de ma vie pour savoir ce que je veux. la fête est finie. »

Orelsan est basique mais complexe … Homme entier multifacettes, cet album évoque son succès, sa différence, sa notoriété, sa famille, ses amours … les textes sont remplis de références aux albums précédents, aux années 90 et 2000.

Gros coup de coeur pour « Christophe » avec Maitre Gims.. certainement le prochain single,.. et si ça se trouve on va tous chanter haut et fort «  Christophe Mae, Christophe Mae, Christophe Mae, KeenV » en guise de refrain. Evidemment « Zone » avec Nekfeu et Dizzee Rascal nous plonge dans une autre ambiance.
Pour revenir à la réalité on a  » notes pour trop tard » avec Ibeyi.

Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l’avenir
Parce qu’y’a rien à faire pour s’préparer au pire
Comme les attentats, les mauvaises nouvelles frappent quand tu t’y attends pas
Des proches un peu pressés partiront avant toi
Tu verras des gens heureux prendre un appel
Leur visage se décompose et rien n’est plus jamais pareil
Y’a rien à faire, à part être présent
Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps

 

Si tu as encore des préjugés … met les sur pauses et écoute cet album.

 

Miss Cycy

Photographe et communicante à Strasbourg. Je vous propose de découvrir les nouveautés music. On parlera aussi humour - concert et photos

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.