Films

Wadjda

Premier film jamais réalisé par une femme saoudienne, Wadjda est un film émouvant sur le quotidien des femmes en Arabie Saoudite. Dans un pays où les hommes ont tous les droits et les femmes aucun, ce film courageux montre simplement que chaque petite victoire du quotidien compte.Wadjda

Wadjda, 12 ans, vit dans la banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, Wadjda est une jeune rebelle au caractère bien trempé qui se balade en jean et baskets Converse (en dessous de la tunique traditionnelle bien sûr), écoute du rock, rêve de faire du vélo et de battre son ami Abdallah. Faire du vélo est un fait anodin chez nous et pourtant en Arabie Saoudite les femmes n’en ont strictement pas le droit, il faut préserver leur vertu à tout prix. Cela n’arrête pas la jeune Wadjda, qui décide de tout faire pour réunir la somme qui lui faut pour acheter un vélo, contre l’avis de sa mère. Pour cela, elle s’inscrit à un concours de récitation coranique. Parallèlement, la maman de Wadjda voit son quotidien bouleversé, son mari pense à prendre une seconde épouse puisque celle-ci ne peut plus avoir d’enfants et donc ne peut lui fournir un garçon héritier.

En tant que femme, il peut être parfois difficile de regarder ce film sans un nœud au ventre, tant la banalité de l’injustice faite au « deuxième sexe » est criante. On aimerait parfois que la rébellion de Wadjda aille plus loin, mais c’est un film réaliste et une petite fille, aussi pétillante soit-elle, ne peut pas renverser à elle seule un régime fondamentaliste religieux. Sa victoire à elle sera plus minime mais ô combien salvatrice. Haifaa al Mansour dénonce de façon délicatement percutante l’injustice faite aux femmes dans son pays. Ce premier opus est un petit chef d’œuvre de simplicité et d’intelligence. Les acteurs sont justes, le ton est juste et l’émotion grandissante. Wadjda est un film à la fois poétique, léger mais traitant d’un sujet grave qui, ne l’oublions pas, vient d’un pays où il n’existe aucune salle de cinéma. Le film en lui même est déjà une précieuse victoire.

Bande annonce :

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.