CD

Faut-il acheter le dernier Placebo ?

Placebo est un groupe de rock anglais qui a débuté au milieu des années 90 à Londres. Brian Moko en est le chanteur et leader,accompagné de Stefan Olsdak et de Steve Forrest depuis 2008. Le groupe a marqué la fin des années 90 et le début des années 2000 avec des titres forts comme « Nancy Boy », « Pure Morning », « The Bitter End »… Le 16 septembre dernier, le trio a sorti son 7ème album « Loud Like Love ». Soyons clair : Placebo a fait du Placebo…

993386_10151850800751255_280937284_n

« Loud like Love » est composé de 10 morceaux, le premier single « Too Many Friends » passe depuis juillet à la radio. Sur cet album, on pouvait avoir quelques craintes : déjà le groupe a souvent été en désaccord lors de l’écriture et lors de l’enregistrement ce qui n’aide pas… Ensuite, Placebo a toujours cette image de groupe androgyne adolescent. Alors oui, on peut dire qu’Indochine est également un groupe avec à sa tête un éternel adolescent mais Nicola Sirkis a su évoluer, emmener, séduire un nouveau public, évoluer musicalement en gardant son âme.

995795_10151842478356255_1292620752_n
En écoutant les nouveaux morceaux du groupe, on se rend compte que le son « punk » des années 90 a disparu pour laisser place à un son plus pop que rock. Les morceaux se suivent et on ne se retrouve pas forcément dans cet album. « Loud Like Love » ouvre la voix, le timbre de voix de Brian Molko un peu trop perché ne m’a pas émue, mon cœur n’a pas connu de palpitations et je ne me suis pas dit « génial, je redécouvre pendant quelques minutes ce qui fut mon adolescence ». Non, bien au contraire, je me suis vue grandir, vieillir et me dire que le groupe en face de moi n’avait pas changé.

Oui, je l’avoue l’abum « Sleeping with ghosts » est pour moi une des pépites du groupe, le double album avec les reprises « I feel you », « The Ballad Of Melody Nelson », « Running Up That Hill »… mais la voix de Brian est juste parfaite, les arrangements sont magiques.. cet album est vraiment à réécouter.

945931_10151735719981255_967533430_n
La mélancolie passée… et en faisant attention aux paroles des chansons, on se rend compte que le groupe ne s’est pas tellement foulé, notamment dans la chanson « Provocatrice ». La chanson « Exit Wounds » essaye de redonner un peu de noirceur mais le refrain 100% pop apparaît comme un rayon d’arc en ciel.

Malheureusement, pas de claques musicales, les fans de la première aimeront cet opus, les autres beaucoup moins.

Finissons cet article avec le dernier clip et quelques anciens, histoire d’être nostalgique !

Et vous, le nouveau Placebo, vous l’avez écouté/aimé ?

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.