Brainstorming

Florence Cassez, bientôt libre ?

Après 6 années de calvaire dans les prisons mexicaines, Florence Cassez, qui espérait depuis décembre une libération, voit ses rêves devenir réalités. En effet, le juge Arturo Zaldivar a proposé la libération immédiate de la française pour vice de procédure.

En 2005, Florence Cassez est arrêtée au Mexique et condamnée  à 60 ans de prison en 2008. Elle était la petite amie d’Israel Vallarta Cisneros, le chef de la bande « Los Zodiaco », qui a reconnu l’enlèvement d’une dizaine de personne ainsi qu’un meurtre. Considérée comme sa complice, Florence est arrêtée en décembre 2005. La police met en scène son arrestation devant la télévision mexicaine en y incluant le sauvetage de trois personnes kidnappées. Dès son arrestation, la française n’a pas arrêté de dénoncer la médiatisation et le montage de cette arrestation.

L’arrestation de la française est aussi controversée au Mexique. En effet les trois personnes kidnappées reconnaissent, lors des confrontations, la voix de Florence Cassez. Mais leurs témoignages sont considérés comme bancals par la presse française au Mexique puisque les victimes auraient rencontré les policiers avant leur confrontation. Même Vallarta Cisneros nie le fait que Florence soit sa complice. Leurs voisins, qui avaient la clef de leur ranch et s’y rendaient souvent, ont déclaré ne jamais avoir vu de personnes kidnappées.

De plus, selon ses avocats, Florence aurait dû être présentée au parquet jusqu’à deux heures après son arrestation d’où le vice de procédure que dénonce le juge Arturo Zaldivar. De même, les agents de police auraient dû contacter le consulat français dès l’interpellation ce qu’il qualifie de « violation du droit fondamental des détenus à être mis à la disposition immédiate du Ministère public ». Le juge conclue que ces erreurs ont « endommagé la procédure » et bafoue la présomption d’innocence de Florence Cassez.

Le 21 mars prochain, cinq magistrats mexicains vont se réunir afin de se prononcer sur une éventuelle libération de la prisonnière française. La fin du cauchemar de Florence Cassez serait-elle proche ?

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.