Jean-Louis Fournier, une plume de tendresse et d’ironie

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Scotto Maryvonne dit :

    quel amour ! quel humour dans ce livre. Ils se sont aimés et la vie sépare ceux qui s’aiment.
    merci à vous. « La servante du Seigneur » encore un livre pas très gai mais une situation qui peut arriver à n’importe quel parent.

  2. camus catherine dit :

    je rentre dans une librairie et je découvre ce livre « veuf ». Quelques lignes suffisent à me bouleverser après avoir vécu ce drame. Un merveilleux hommage à l’être aimée,Sylvie. d’une grande tendresse et d’une grande sincérité au travers de ces mots peint de bleu, de rose puis de blanc et de noir. Tout y est vrai dans ce livre où un jour… tout bascule. Que d’émotions pages après pages. Merci Monsieur J.Louis FOURNIER.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.