Chroniques ordinaires Humeurs

Abécédaire de l’automne

La rentrée… L’automne arrive. L’heure de l’abécédaire aussi.

11 novembre : jour férié à l’identité de plus en plus diluée (la pluie aide sans doute). Il semblerait que les jeunes générations le confondent avec le 11 septembre. Signe des temps. L’événement le plus récent reste le plus marquant : l’armistice de 1918 se montre plus signifiant que les attentats de 2001. Une nouvelle preuve que, hormis un génie du marketing nommé Jésus Christ, personne n’est capable de faire tenir la mémoire d’une date plus d’un siècle. Grand-papy Marcel se retournera dans sa tombe, ça tombe bien, Jésus a du mal à se retourner sur sa croix.

Bottines : version étanche de la tong.

Blazer : veste pas trop chaude mais pas trop froide, qui cède très vite la place au manteau en laine dès l’arrivée du premier rhume.

Blouson en cuir : accessoire très prisé dans les banlieues sombres des années 1980.

Camel : célèbre marque de cigarette. Si Evin nous lit, saluons-le au passage.

Cape : accessoire de mode longtemps tombé en désuétude, qui revient sur les podiums depuis quelques saisons. Aucun loup normalement constitué ne saurait résister à la cape rouge d’Estella Warren.

Changement d’heure : Reculez tous d’une case ! Voilà sans doute la case la plus énervante de la Bonne Paye, jeu de société mythique s’il en est. Selon les lois de Murphy, lorsqu’un joueur tombe sur cette case, vous pouvez être sûr qu’une avalanche de cataclysme va s’abattre sur votre banque de billets en papier : « payer 10.000 € d’impôts », « camping sous la flotte, payez 1.000 € », « visite surprise du plombier, payez 20.000 € de divorce parce que votre femme est partie avec lui » et autres joyeusetés tout aussi joyeuses. Maigre consolation : dans la réalité, le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver vous fait gagner une heure de sommeil. C’est toujours ça de gagné…

Chapeau Cloche : couvre-chef des années folles.

Châtaignes : la préférée des amateurs de blouson en cuir (voir « Blouson en cuir »).

Citrouille : légume à triple usage : base de soupe, photophore ou pouf (à condition d’enlever la queue dans ce dernier cas).

Couleurs cuivrées : teinte que vous avez vainement essayé d’obtenir sur votre peau tout au long de l’été et que vous décidez par dépit d’adopter pour votre garde-robe automnale.

Cueillette des champignons : activité de saison, nécessitant un temps d’adaptation pour la Parisienne. Non, il n’est pas possible d’aller cueillir les champignons en Louboutin sans les ruiner. Oui, la saison des champignons coïncide avec celle de la chasse et le bruits que vous entendez sont bien des coups de feu. Non, les jolis champignons rouge avec des points blancs comme dans Blanche-Neige ne sont pas comestibles.

Escarpins en daim : Louboutin made in Sweden.

Feuilles mortes : tube interplanétaire de Lionel Jospin. A été repris par les plus grands : Richard Anthony, Eric Clapton, Iggy Pop, Miles Davis…

Halloween : fête américaine que les anti-américains parviennent à accepter sous le prétexte douteux qu’il s’agit d’une fête celte. Feu de paille commercial des gens du marketing qui croyaient avoir flairé la même affaire juteuse que pour Noël. Occasion jouissive de refiler des dragées Fuca à vos salopiots de petits voisins lorsqu’ils passeront réclamer leurs bonbons.

Manteau en laine : Remplaçant du blazer (voir « blazer »).

Marrons chauds : espèce en voie de disparition. A été remplacé par le marron mazouté depuis que les pakistanais ont massivement adopté le vieux bidon de pétrole pour faire cuire leurs marrons sur le Boulevard Haussmann.

Noix : Fruit de saison tout aussi embêtant à décortiquer que la châtaigne.

Nuages : élimine le soleil et donc la peau bronzée, mais pas les UV et donc le coup de soleil.

Paillettes : décoration de podium lors de la Fashion Week.

Parapluie : accessoire de mode le plus facile à perdre.

Pluie : corollaire de saison.

Prune : qu’elle soit sous votre essuie-glace ou dans votre assiette, elle a le don de vous faire ch…

Pull en Cachemire : synonyme de Bompard. Il est étonnant à quel point la victime de la mode est prompte à substituer le nom d’une pièce par la marque la plus représentative. Ainsi, même un pull Monoprix 5 % cachemire et 95 % acrylique sauvage pourra indûment se voir appelé « Bompard ». Grâce lui soit rendue.

Raisin : base du vin. Ou du jus de raisin, mais ça a moins d’intérêt.

Septembre : LE mois qui nous déprime. Parce que c’est la fin des vacances. Parce que les premières pluies arrivent. Parce que c’est la rentrée. Parce que les métros sont de nouveaux blindés. Parce que votre budget est déjà en berne dès le 5. Parce qu’il faut se dépêcher d’acheter le sapin. C’est déjà bientôt Noël…

Skinny : comme un slim, mais en plus slim.

Soupe au potiron : citrouille ou potiron, même combat. Par conséquent, voir potiron.

Tarte aux pommes : dessert d’un intérêt limité, vu qu’il ne comporte pas de chocolat.

Trench : voir Pull en Cachemire. Remplacer « Bompard » par « Burberry ».

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.