Chroniques ordinaires Humeurs

Etre blonde

Il y a maintenant 3 mois, il m’a été donné l’occasion de vivre une expérience hors du commun. Une révolution personnelle. Etant une femme aventureuse et téméraire, je n’ai pas hésité un seul instant avant de me jeter à corps perdu dans l’aventure. Cette idée, mesdames et messieurs, n’était aucunement de mon fait … Mon entourage tout entier ne saura réprimer un sursaut de surprise à la lecture de ces lignes. Mais ma teinture blonde platine n’est que le fruit d’une investigation journalistique. Que j’ai été entièrement forcée à faire par ma tyrannique rédactrice en chef. (S’te plait Nelly, soutiens moi !) Du pur professionnalisme vous dis-je !

Une vraie enquête de terrain. Limite je me sens l’âme d’un grand reporter. A mi-chemin entre « Dans la peau d’un intouchable » et « La revanche d’une blonde ». En plus sexy que Reese Whiterspo … Whithe … Witherspoon !

Mode Je me prends pour une sociologue : ON.
Après un court exposé sur la pratique de cet art qu’est la transformation capillaire, nous présenterons quelques considérations éminemment anthropologiques sur le sus-cité phénomène. Sous forme d’une liste de pour et de contre. (Oui parce que moi j’aime bien les listes. Et je sais de source sûre que je ne suis pas la seule à avoir moult carnets adéquat.)

Alors oui, la base, comment devenir blonde. L’option la plus rigolote, c’est de le faire soi même. Aller chez le coiffeur, pas drôle du tout, c’est cher et puis il y a zéro challenge. Quand on a le goût du risque, on fonce chez Monoprix se procurer deux ou trois boites de Décoloril. Penser aussi à avoir sous la main deux ou trois heures de temps libre. Ainsi qu’une copine patiente et dévouée. Et un tantinet timbrée, sinon elle sera pas d’accord. Et surtout, surtout, un courage et une motivation sans failles. Le plus drôle, ce sont les étapes intermédiaires. Châtain, châtain clair … orange … jaune ?! T’as l’impression que ton cuir chevelu est en phase de combustion spontanée ? Tu as manqué de perdre un sourcil ? L’odeur du produit te fait pleurer les yeux, risques de cécité inside ? Tu es sure la bonne voie. Penser aussi à investir dans une quantité industrielle d’après shampooing, parce qu’après ce traitement, une botte de paille, c’est limite de la soie rapport à ce qui orne ta boîte crânienne. Mais tu t’en fous, t’façon, t’es Marilyn. Les brunes comptent grave pour des prunes.

Phase suivante, et non des moindres : la pratique. Non, vivre au quotidien avec une chevelure de lumière n’est pas tâche aisée. Cela peut illuminer vos journées et celles de tous les gens qui se trouvent autour de vous, mais peut aussi se révéler un lourd fardeau à porter sur vos frêles épaules. D’où ladite liste.

POUR.

– Je me sens Scarlett Johansson.
– Ca fait marrer tout mon entourage.
– Je fais des économies d’énergie : j’éclaire tout mon appart’ à moi toute seule.
– On ne me perd plus dans une foule, on me repère à une douzaine de kilomètres à la ronde !
– Les spots bleus des nightclubs me rendent phosphorescente.
– On se souvient de moi partout où je passe. Forcément, boucle d’or, ça reste imprimé sur la rétine.
– Je suis une héroïne hitchcockienne.
– Mes copines aiment bien. Ma grand-mère aussi.

CONTRE.

– Je me sens Cyndi Lauper.
– Ca fait marrer tout mon entourage.
– Allez savoir pourquoi, la gent masculine dans sa quasi-intégralité prend des libertés toutes nouvelles et se permet des remarques et abordages massifs à tout va.
(Tout compte fait, cette remarque pourrait aussi trouver sa place dans les POUR.)
– On se souvient de moi partout où je passe. Donc le jour où je me ridiculise en public, je peux toujours courir pour me faire oublier.
– On m’appelle Sangoku.
– Mes parents me regardent d’un air mi-amusé, mi-atterré.

Verdict : J’adore !! Et arrêtez de mentir, vous aussi.

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    marine
    30 mars 2011 at 19:30

    Je confirme on se souvient de toi ! meme les gens qui ne t’ont jamais rencontré ;p

  • Reply
    Fanny
    26 mars 2011 at 10:50

    J’eus été blonde fut une époque mais l’entretien + le blond filasse à moitié réussi font que je me sens beaucoup mieux en brunette (et ça fait plus ressortir mes yeux bleus).

  • Reply
    Colinette
    25 mars 2011 at 8:48

    Je suis blonde… naturellement. Je ne pensais pas que DEVENIR blonde changeait aussi radicalement une vie ! Beaucoup de bonheur dans ta peau de blonde, alors !

  • Reply
    Photos d'enfance ♥
    24 mars 2011 at 19:15

    Article super simpa ;)

  • Reply
    Colombe Linotte
    24 mars 2011 at 17:47

    Moi même je suis passée de noir corbeau à blond épi. Mais je suis allée chez le coiffeur. 4 heures de boulot, il ne s’en est jamais remis !

  • Reply
    Jeny
    24 mars 2011 at 15:32

    J’adore ton article !!!! Je suis aussi une blonde depuis peu de temps et j’avoue ma vie est plus marrante. Surtout avec toutes ces blagues sur les blondes. Mes parents ont encore du mal à s’habituer(alors qu’à la base je suis châtain très clair) mais bon… je crois encore quelques mois et je vais changer de couleurs :)

  • Reply
    Ophélie
    24 mars 2011 at 12:05

    Excellent !! cet article est juste excellent !
    Quel dévouement pour son métier, j’admire ;o)

  • Reply
    Covima
    24 mars 2011 at 11:54

    Ah tiens, je suis entièrement d’accord avec certaines libertés de langage que prend aussi mon entourage depuis quelques jours… Mais je le prends bien ! Ton article va dans le sens du mien ;-)

  • Reply
    e-Milou
    24 mars 2011 at 11:46

    J’adore changer de tête. Totalement blonde je n’ai jamais essayé et de toute façon en ce moment je ne peux pas car j’ai fait moult couleurs à mes cheveux qui risqueraient de virer au poil de carotte avec une déco!

  • Reply
    Eloise de Générationnelles
    24 mars 2011 at 11:45

    Super cet article !

    Bon, finalement, tu te sens bien en blonde ? ça doit par contre demander beaucoup d’entretien…

  • Reply
    Un célibat au goût de Nutella
    24 mars 2011 at 11:35

    On peut avoir des p’tites photos avant/après? lol

  • Reply
    Chanez
    24 mars 2011 at 11:15

    Mignon le dessin :))
    Bisous!

  • Reply
    Val1603
    24 mars 2011 at 11:09

    Moi aussi, j’ai voulu être blonde… mais j’ai été moins téméraire que toi…
    Je suis allée chez le coiffeur… Ils n’ont pas voulu me faire une teinture… A défaut ils m’ont proposé des mèches !!!
    Je suis blonde… mais pas assez à mon goût…

  • Reply
    Clarisse
    23 mars 2011 at 12:05

    AH AH AH MARION…
    (oui je fais partie de l’entourage qui sursaute à la lecture de ces lignes….)

    N’essaye même pas de faire croire qu’il y avait une raison journalistique pour ce changement capillaire radical…!!!
    TU as voulu faire cette folie qui est et restera SUPER DROLE! Un point c’est tout ;-) !

    En tout cas génial cet article.

    Bisous bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.