A la Une

Souad Massi – Ô Houria

Après l’israélienne Yael Naîm, c’est l’algérienne Souad Massi qui profite de la « douce France » pour réussir un album mariant les rythmes de l’orient avec la musique rock et folk. Avant Ô Houria qui sortira dans les bacs le 8 novembre prochain, Souad Massi a abordé de nombreux genres musicaux y-compris le hard rock et a été l’égérie de la jeunesse algérienne dans les années 90. Depuis une dizaine d’années, elle est installée en France où elle a sorti trois albums studio.

Ce nouvel album « Ô Houria » co-réalisé par Michel Françoise et Francis Cabrel devrait connaître un bon succès en France grâce à de superbes mélodies plus folk et plus rock que dans les précédents. Souad Massi y mêle le chaâbi (musique populaire algérienne), la musique arabo-andalouse et chante en arabe algérien, en berbère et en français. On entend même Francis Cabrel chanter en arabe sur le très beau duo « Tout reste à faire ». Les guitares ont la partie belle mais également le « oud » (luth à manche court) virtuose de Mehdi Habbad. Les paroles sont poétiques et parfois engagées et devraient toucher aussi bien les français que les algériens.

Cet album ne contient que des merveilles et mérite votre écoute.

Souad Massi sera en concert le 9 novembre 2010 à la Cigale, puis dans toute la France.

Myspace : http://www.myspace.com/massisouad

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.