Chroniques ordinaires Humeurs

Les épidémies saisonnières

La semaine dernière, j’ai mis à jour mon statut facebook en annonçant que j’étais fatiguée. Pas de quoi fouetter un chat, les gens sont toujours fatigués si ce n’est pour râler sans prendre de risque ou susciter un peu de compassion à leur encontre. Mais que n’ai-je point fait là ! En moins de 3 heures j’héritais de 4 diagnostics amicaux (mais non professionnels) arguant d’une grippe en incubation, voir carrément d’un statut de grippée au H5N1 : la grippe A avait pris possession de moi !

Une prise de température plus tard j’annonçais fièrement que « NON j’ai pas la grippe » et je calmais d’un même coup mes angoisses et les corbeaux de mauvais augures. A la suite de quoi je partais m’engouffrer dans le métro avec la moitié de la population parisienne rentrant chez elle après le travail.

Et c’est là, assise sur un strapontin grinçant, que j’ai commencé à voir les choses sous un autre angle. Tandis que les écouteurs de mon voisin couinaient une musique inconnue, j’observais la faune humaine à mes cotés…

Par ici c’est une main qui lâche la barre de soutien et laisse une trace luisante de transpiration à laquelle vient se coller la main d’un autre voyageur. Là bas c’est une vielle dame qui se mouche dans un mouchoir en tissu avant de se frotter le nez du dos de la main. Derrière moi j’entends quelques éternuements et je m’aperçois soudain que le voisin de strapontin, en plus d’avoir un goût musical déplorable, semble exalter une chaleur anormale (peut être annonciatrice d’une fièvre ?).

J’ai l’impression que le temps ralenti, ma déglutition semble faire autant de bruit qu’un signale sonore et je me mets à voir des petits numéros de germes voler à travers tout le wagon. Une désinfection des mains s‘impose ! Et tandis que je fouille mon sac en essayant de limiter le contact avec mon voisin suspect, je bénie l’inventeur de la solution hydro-alcoolique.

Que n’a-t-il pas inventé aussi la solution désinfectante pour le nez, la gorge et assurer ainsi un soin anti-bactérien total ?

D’ailleurs pourquoi la RATP ne penserait-elle pas à installer des douches de décontamination à l’entrée du métro. Au moment où l’on passe son ticket une petite pomme de douche se chargerait de nous désinfecter et le métro deviendrait un havre de sûreté sanitaire.

Évidemment le bain stérilisant mettrait un sacré coup à mes chaussures en daim et il faudrait peut-être choisir de distribuer des chaussons en plastique à mettre par-dessus ses souliers. D’ailleurs, le port obligatoire de la charlotte éviterait d’avoir à regarder les cheveux gras et pelliculés de la dame assise en face de moi.

Ajouter à cela une paire de gants pour ne pas salir ses doigts et on pourrait organiser des flashmobs hygiénistes dans chaque station de métro. Finie la crainte de la gastro et des grippes exotiques, on pourrait même installer des crèche temporaires pendant les pics de bronchiolite pour préserver la santé des marmots !

Il ne resterait plus qu’à interdire les poignées de mains à l’extérieur et à déclarer illégale la bise ou autre contact tactile pour limiter les principaux risques de contamination et ainsi faire taire la parano épidémique qui a envahi médias et conversations de comptoirs.

Car avouez-le, vous trouvez que j’exagère, n’est ce pas ? Pourtant regardez autour de vous : les gens se surveillent dès que quelqu’un tousse dans le wagon et le gel hydro-alcoolique est désormais partout. Il n’y a pas un journal télévisuel sans son petit sujet sur les épidémies actuelles (et à venir).

Alors avant d’acheter masques, gants et tamiflu ne devrait-on pas commencer par se protéger de l’intoxication informative ? Prenez soin de vous en vous limitant aux gestes de protection adaptés et en vous tenant éloignez des alarmistes : c’est bon pour votre compte en banque, vos nerfs et votre moral ;-)

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    iritte asseraf
    8 novembre 2009 at 5:09

    j’ai beaucoup apprécié cet article hautement humoristique au sujet de la grippe A H5N1… trop lol ! mdr.

  • Reply
    Mademoiselle Mo
    30 septembre 2009 at 13:43

    Je suis totalement d’accord avec vous. Les médias français en font trop. Les gens ont limite plus peur d’avoir la grippe A que le cancer, non mais n’importe quoi! Dès qu’on toussote un peu, tout le monde saute sur l’occasion pour lancer un regard noir et s’improviser médecin alors qu’ils n’y connaissent rien!
    A croire, en tout cas, qu’il a fallu attendre la grippe A pour que les gens découvrent l’hygiène :p

  • Reply
    bouahlala
    29 septembre 2009 at 21:34

    J’habite dans l’hemisphere sud. Nous comme de nombreux pays sortons de l’hiver et la grippe A n’a pas ravage nos regions ni ferme nos ecoles. Mais la France au lieu de regarder l’experience autour d’eux prefere se focaliser sur elle-meme et tout monter en epingle a cheveux comme une vieille dame qui radote et essaye d’attirer l’attention.

    Je continue de lire les infos francaise, et je suis mdr de voir comment les medias francais font tout un pataques de pas grand chose ou meme quand c’est justifie comment ils en ont juste trop.
    Sincerement e vous plains, car c’est vraiment malsain cet environnement mediatique qui vous etouffe a vous distiller de l’information dramatisee a longueur de journee.

  • Reply
    melcouettes
    29 septembre 2009 at 13:20

    Moi j’ai une belle petite expérience. La semaine dernière j’étais malade et comme je savais pas si j’avais la grippe A, je suis allée chez le médecin avec un masque. Bilan dans la rue jeune comme vieux disaient entre eux « eh elle a la grippe A la fille là-bas »… Et dans la salle d’attente du médecin pareil il y avait une personne et j’avais un masque je reprécise. le mec qui était là j’ai cru qu’il a allait sortir… Maintenant dès qu’on porte un masque c’est qu’on a la grippe A alors que si je suis un peu enrhumé et que j’ai une réunion de famille je mets un masque pour ne pas que mes neveux et nièces choppent ma grippe… Parce que le but du masque c’est justement de protéger les autres et soit même ^^!
    Enfin moi ça m’avait bien fait rire.
    Mon copain a donné des idées : de porter un masque dans la transport comme ça t’a plein de place, pour aller faire tes courses aussi ou encore au boulot pourquoi pas ^^!

  • Reply
    Désirée
    25 septembre 2009 at 17:41

    Une pote s’est assise à côté de moi tout à l’heure en cours, avec une bonne grippe et j’ai pas pu m’empêcher de penser à la grippe porcine! Pourtant je ne suis pas sujette à la paranoïa, mais c’est fou ce que cet acharnement médiatique me tape sur le cerveau! Aaaaah l’histoire des petits numéros qui se baladent dans la pièce, ça non plus, je peux pas m’empêcher de visualiser ça non plus! Dans le métro je dois admettre que je ne touche plus aux barres, ou alors que quand je suis sûre et certaine de faire un vol plané. C’est anxiogène tout ça et je déteste! Je suis d’accord avec toi Caro, une bonne hydiène de vie suffit à éviter pas mal de problèmes, même en dehors de périodes d’épidémies.

  • Reply
    Mascha
    24 septembre 2009 at 3:06

    Hier, j’avais un chat dans la gorge. J’ai toussé pour le faire passer en même temps que j’entrais dans le café étudiant. Et bien, j’ai vu des dizaines de visages effrayés se retourner vers moi!
    Franchement, des gens éduqués en plus… Moi, c’est ça qui me fait peur, la paranoïa collective et les gouvernements qui l’encouragent!

    Mascha (première visite sur ce blogue ^^)

  • Reply
    missbrownie
    22 septembre 2009 at 13:36

    Entrons tous gaiement dans la paranoïa :-D

  • Reply
    Caroline
    22 septembre 2009 at 10:55

    Mais enfin, cette « pandémie » est une superbe opportunité pour certains …. La peur engendrant la fièvre de la carte de crédit qui du coup vire du bleu au rouge ….
    J’en ai aussi ras la casquette de cette histoire.
    A force de ce protéger contre tout on finit pas être tellement sain qu’on attrape le tout premier microbe (ou virus, aïe, aïe, aïe) qui traîne.
    Un rien de promiscuité et une bonne hygiène de vie (lavage des mains au savon et douche journalière) suffit largement à se protéger de bien des maux.
    C’est vrai ça ! j’ai vécu des années durant dans un pays où règnait le typhus (à cause des poux), le choléra, la lèpre, la dingue et autres joyeusetés … un pays où il est totalement impossible d’éviter la promiscuité … je me lavais les mains, les cheveux, le corps très soigneusement … je n’ai jamais rien attrapé rien de plus sérieux qu’un rhume … faut arreter de ce faire tout un cinéma.
    Par contre cette gripe H1N1 (et non H5N1, ça c’est la grippe aviaire) risque d’être dangeureuse dans les pays où le système de santé et l’hygiène sont peut développés … Chez nous … même dans le métro, on ne risque pas grand chose si ce n’est que d’attrapper la connerie aigue qui est malheureusement fort contagieuse et contre laquelle il n’existe pas de vaccin.

  • Reply
    Cam
    21 septembre 2009 at 11:17

    Je trouve aussi que les médias en font trop avec cette grippe.. Mais dès qu’il se passe un truc un peu sensationnel les médias en font toujours trop de toute façon! Donc… Reste à l’Homme intelligent de faire la part des choses :)
    Par contre je suis d’accord pour dire que le métro (comme le bus) est un nid à microbes, une vraie horreur! :s
    Article très sympa en tout cas! :D

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.