Livres

Oliver Descosse – Les enfants du néant

Né en 1962, Olivier Descosse fut avocat de nombreuses années avant de ranger sa robe pour revêtir le costume à temps plein d’écrivain. Bien lui en a pris quand on lit son dernier roman, « Les enfants du néant ».

Le héros de l’histoire s’appelle François Marchand. Ancien psy reconverti après l’assassinat tragique de sa femme, il est désormais profiler, un métier qui n’a pas encore tout à fait ses lettres de noblesse en France. Chargé habituellement de petites affaires, la roue tourne pour lui le jour où on le charge d’un étrange meurtre… Le premier d’une sanglante série…

Les crimes auquel François va faire face, épaulé par le lieutenant Julia Drouot, vont le plonger dans l’univers désabusé des adolescents mais également dans les abîmes de ses propres drames. Une enquête qui horrifie jusqu’au dénouement, posant la fatidique question du rapport entre internet et les plus jeunes, leurs démons trouvant sans peine un écho inquiétant dans les méandres de la toile.

Captivant malgré l’horreur, « Les enfants du néant » est un roman bien écrit, assez sombre avec ses crimes barbares et à la réflexion non dénuée de sens sur la jeune génération accro à internet. Il est difficile de le lâcher avant d’avoir le fin mot de l’histoire, qui d’ailleurs a le mérite de ne pas trop nous laisser sur notre faim. A lire !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.