Musique

Rachael Yamagata – Elephants…Teeth Sinking Into Heart

Rachael Yamagata est une chanteuse américaine de 32 ans, fille d’un avocat américano-japonais et d’une artiste peintre italo-allemande. Aussi à l’aise au piano qu’a la guitare, elle possède en plus une voix sublime et un don pour l’écriture.

Rachael commence sa carrière musicale en tant que chanteuse pour le groupe de soul/funk Bumpus. Elle passa six années avec eux à parcourir les scènes américaines, enregistrer trois disques et écrire un grand nombre de chansons. C’est justement parce que certaines de ses chansons ne collaient pas au style du groupe qu’elle décida de se lancer dans une carrière solo.

Son premier EP Rachael Yamagata EP, sorti en 2002, était plein de promesses. Promesses qu’elle tenu en 2004 lors de la sortie de son premier album intitulé Happenstance. Le succès critique est au rendez-vous, les comparaisons fusent, Norah Jones, Fiona Apple et Tori Amos. Les médias audiovisuels s’emparent de ses chansons, le titre Be Be Your Love apparaît dans trois films rien qu’en 2005 et une dizaine de séries à succès intègre ses chansons dans leurs bandes originales.. Happenstance est un album intime mais pas intimiste, la voix de Rachael Yamagata et son univers pop/jazzy mettent tout le monde d’accord.
Puis suivent quatre années de concerts, diverses collaborations (Jason Mraz, Ryan Adams, Bright Eyes …) et surtout une rumeur concernant son second album, cette rumeur à bien courue pendant deux ans avant que l’album ne sorte enfin.

Comme pour s’excuser d’avoir fait attendre aussi longtemps son public, ce n’est pas un simple disque, mais un double album qui sort fin 2008. Elephants est le titre du premier CD, ses dix pistes sont dans la continuité du son premier opus, la maturité en plus. A la fois plus sûre d’elle et plus fragile, le piano devient plus subtil et la voix de Rachael est magnifiée par des arrangements doux et recherché. Au niveau de l’écriture, ses textes sont à la fois simples et profonds, touchants et bouleversants, Rachael se livre complètement à l’exercice de l’écriture tout en étant moins focalisée sur un seul sujet comme elle pouvait l’être sur Happenstance.

Morceaux choisis :

Little Life pour son envolé lyrique et la voix susurrante et envoûtante de Rachael.
Sunday Afternoon qui est un condensé du talent de Rachael en seulement neuf minutes.
Duet, le duo avec Ray Lamontagne, un moment exquis de délicatesse et simplicité.
The Only Fault, la piste cachée du premier CD, est un bijou acoustique où la guitare, le piano et la voix de Rachael forme une ballade sublime.

Le deuxième CD s’appelle donc Teeth Sinking Into Heart, et là on change de rythme, fini les ballades inspirées et aériennes, c’est au tour de la rockeuse de s’exprimer. Le passage à l’électrique ne lui fait pas perdre sa subtilité, même si musicalement l’ensemble fait un peu « déjà-entendu », sa voix reste porteuse d’émotion et toujours maitrisée. Ses premiers pas dans le rock sont pleins de promesses comme l’étaient ses premiers pas en solo, on ne peut donc en attendre que du bon.

Morceaux choisis :

Sidedish Friend pour son rythme imparable.
Faster, l’apogée de ce deuxième CD, Rachael délivre toute son énergie.

Le clip de Sunday Afternoon :

Le clip de Elephants :

Son site : http://www.rachaelyamagata.com/

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Daniel Chalaye
    23 novembre 2009 at 10:38

    C’est ce qui est beau avec la musique, on est jamais en retard ;-)

    De rien Damien !

  • Reply
    Damien
    21 novembre 2009 at 2:40

    Je suis hyper en retard sur cette article mais je voudrais juste te dire merci, c’est une merveille en tous points, ça me transporte littéralement et ça va puiser des sensations dont je n’avais pas connaissance..

    Juste merci Daniel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.