CD

Death in Vegas – Scorpio Rising


Scorpio Rising. Avec un titre et une jaquette pareils, on pourrait s’attendre à ce que Richard Fearless et Tim Holmes rendent un vibrant hommage à l’univers ésotérique. La première écoute nous en persuade presque : « If I don’t go crazy, I’ll loose my mind » martèle Liam Gallagher en guise de ritournelle énigmatique sur « Scorpio Rising », clin d’œil au titre de l’album. Rien qu’à entendre les premières notes de l’électro-rock « Leather » et l’on devine la tension électrique qui va baigner l’ensemble des morceaux à venir. On en touche le paroxysme avec les excellents « Hands Around My Throat », « Natja » et « Help Yourself » et leur débauche de basse, cithare et voix hypnotiques. Il semblerait qu’avec cette succession de titres péchus et mélancoliques, le duo aime à brouiller les pistes… D’ailleurs ces deux britanniques ne sont pas sectaires : pourquoi les guitares country, les atmosphères psychédéliques, les violons, le rock, l’électro et les accents soul ne se marieraient-ils pas ensembles ? Si vous êtes encore sceptiques, vous risquez de revoir sérieusement votre jugement avec cette magistrale leçon d’interprétation post rock.

A écouter : « Hands Around My Throat », « So You Say You Lost Your Baby », « Help Yourself »

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.