Catégorie : Mots à maux

Écrire, c’est hurler en silence, dit-on. Jules Renard dit même que c’est une façon de parler sans être interrompu. De sentiments en faits accomplis, les mots nous aident ou nous soulagent, nous accompagnent ou nous trahissent. Voici mes maux, ma trahison, bonne lecture !

0

Flocons

Le ciel s’effiloche En petites cotonnades Et sans autre reproche Une année qui s’évade.

L’incrusté 0

L’incrusté

Tu as choisi un court instant Pour t’incruster au plus profond Sans nous prévenir, en juste un temps Tout était prêt, tout était bon.

Destinée 0

Destinée

Cette mélodie incessante Celle d’un espace infini Ces étincelles récurrentes Qu’on entendra toute une vie…

0

Instants d’amours

Toutes ces secondes qui passent Ces cœurs qui s’émoustillent Ces écarts que dépassent Toutes ces peaux qui transpirent

Racines 0

Racines

Emmène moi là ou le ciel prend ses racines Éloigne-moi de ces copies qu’on forme Protège-moi des ces journées qu’on envenime Escorte-moi vers ce qu’on dit hors norme.

L’hymne des peut-êtres 0

L’hymne des peut-êtres

Écrire, écrire. Voleter de lettre en lettre. Écrire un vers puis s’enfuir Écrire, se taire ou partir.

Etre toi 0

Etre toi

Tu rêves d’être libre et je rêve de toi Sentiment infaillible d’une sourde lumière Rien ne sert de courir il ne reste que moi Brûlant tel un fusible au lendemain d’hier.

0

A tâtons

Suspendus au bout de la corde Il est dur d’avoir glissé Les plaisirs que l’on s’accorde Pourraient être les derniers.