Horoscope

Horoscope n°48

Cancer

Officiellement nous sommes en été. Officiellement il est censé faire beau (je ne parle pas pour les Sudistes, qui ne sont pas vraiment comme nous !). Cependant, il pleut tellement que je me suis rematé 2012, afin de connaître les bons trucs pour survivre ! J’aime la pluie, mais c’est comme tout, il ne faut pas abuser des bonnes choses, c’est un peu comme les femmes. Du coup, vous allez avoir un horoscope qui va fleurer bon l’été, la chaleur, les cigales, … Et ce, comme toujours, grâce à Notre Sainte Rédac Chef qui est, pour nous, humbles chroniqueurs, le soleil autour duquel nous tournons et grâce à qui, nous bronzons en travaillant !

Horoscope n°46

Gémeaux

Après la vague de dépressions nerveuses et de tentatives de suicide au Nutella suite à l’annonce de la fin de mon célibat, j’ai été sommé par Notre Sainte Rédac Chef de pondre un horoscope ayant pour mission de vous redonner le moral et l’espoir en ce monde grisâtre, bref, de vous donner envie de vous lever le matin ! Voilà ma mission, ma Sainte Quête !

Horoscope n°45

Taureau

Je ne suis plus célibataire. Je sais que la plupart d’entre vous, lectrices de mon cœur, se moquent complètement de ma vie sentimentale, et n’attend de moi que la ponte mensuelle de vos mornes destinées. Mais, pour vous, lectrices fans autant de moi-même que de ma plume, ce mois d’avril 2012 marque la fin de vos espoirs les plus fous, de vos rêves les plus dingues, de vos fantasmes les plus dérangés ! D’ailleurs cet horoscope vous est dédié, à vous les femmes à qui je viens de briser le cœur et il est tout à ma gloire ! Profitez, c’est pour moi !

Horoscope n°44

Verseau

Il fait froid. Oui, c’est une entrée en matière des plus succinctes, et d’aucun dirait des plus réduites, mais il s’agit du ressenti profond que j’ai. Il gèle à pierre fendre, et mes postillons gèlent sur place dès que j’éternue. Autant dire que ce n’est pas très agréable.  Toutefois, parce que je suis sympa, je me décide à dégeler le bout de mes doigts pour taper ce magnifique horoscope hivernal. S’il ne vous convient pas, pardonnez-moi, les neurones mettent vachement de temps à se réchauffer !

Horoscope n°43

capricorne05

Permettez-moi, mes chères lectrices, de vous souhaiter par la présente une bonne et heureuse année 2012. Puissent vos vœux les plus chers se réaliser, et, si ce n’est pas le cas, puissiez vous affronter avec réussite les différentes épreuves qui vous attendent cette année. De mon côté, je m’engage à faire de mon mieux pour continuer à essayer d’illuminer, ne serait-ce que quelques instants, votre journée. Bien à vous, Votre Jéjé adoré.

Horoscope n°42

Sagittaire

Lectrices de mon cœur, comme dit un personnage de série télé non encore diffusée en France, l’hiver vient. Et là, je suis sûr que vous vous demandez qu’elle va être la suite de cette magnifique intro. Eh bien figurez vous que, au moment où j’écris cet horoscope, je ne suis pas de première fraîcheur. Aussi ne vais-je donc pas m’appesantir et vais-je directement passer aux choses sérieuses. Allez, c’est parti pour novembre !

Horoscope n°41

scorpion05

J’aime pas octobre. Je sais, c’est un jugement qui peut paraître définitif, comme ça, peut être même que vous pourriez m’accuser d’obscurantisme, vous pourriez relever mon absence totale d’ouverture d’esprit, vous pourriez essayer de me convaincre qu’il y a des choses merveilleuses durant le mois d’octobre… Mais je suis un chroniqueur borné, j’aime pas octobre et pis c’est tout !

Horoscope n°40

Une fois de plus, les vacances sont finies. Il va falloir rejoindre le troupeau des masses prolétaires couvertes de coups de soleil pour regagner la jungle urbaine qui constitue l’habitat naturel de l’humanité, hormis cette brève période de migration estivale. Il est revenu le temps des transports de commun et des retrouvailles autour de la machine à café, le retour à la bonne vieille routine qui a même commencé à vous manquer ! Courage, les filles, le merveilleux chroniqueur des horoscopes (qui n’est pas parti en vacances, lui) est avec vous en cette période merveilleuse !

BELIER

Vous avez  hâte de rentrer. Vos collègues vous manquent. Ca peut paraître étrange à tout être humain normalement constitué (oui, même les Béliers), mais, depuis quelques jours, vous ressentez des choses bizarres : vous vous levez à la même heure que lorsque vous allez bosser, vous préparez le même café fadasse que celui que vous prenez à la machine à café, vous appelez même les copains du service informatique lorsque votre ordinateur plante. Cette tranquille routine, qui différencie aussi sûrement l’homme de l’animal qu’une huître d’un parcmètre, vous manque et vous ne souhaitez qu’une chose, de manière intense et sans partage, retourner au boulot. Soyez rassurée, les astres ont entendu vote prière et ont accédé à votre requête : ce mois ci, vous allez y retourner !

TAUREAU

La rentrée des autres est le signal de votre propre départ en vacances. Eh ouais, maline comme vous êtes, vous prenez vos vacances en décalé. D’abord, parce que c’est un geste généreux, qui permet à vos collègues dotées d’enfants de s’agglutiner en masse sur les plages, où poser sa serviette à un endroit dépourvu de présence humaine relève d’une épreuve fortboyardesque.  Ensuite, parce que, en septembre, il fait encore beau, et les locations sont quand même nettement moins chères qu’en juillet-août, au moment où la frénésie populaire, qui conduit à la ruée estivale,  engendre une hausse des prix faisant du prix d’une glace deux boules l’équivalent de deux mois de salaire d’un travailleur botswanais ! Heureusement, vous échapperez à tout ça !

GEMEAUX

Vous en avez marre du sport. Mais vous en avez surtout marre d’avoir un copain qui aime le sport, non pas un seul sport, mais tous (même le curling). Alors, du coup, depuis l’été dernier, vous bouffez du sport à tous les niveaux : foot, rugby, basket, judo, tennis, cyclisme, canoë kayak, … vous atteignez ce mois ci le point de non retour : soit vous quittez votre copain (qui ne remarquera pas votre départ, d’ailleurs) et vous sortez avec un jeune homme célibataire pas très fan de sport (genre moi), soit vous demandez à votre copain de vous expliquer les règles du sport qu’il regarde. Avec un peu de chance, lors de la démonstration de plaquage, il aura subitement envie de vous (plus que de la télécommande) et vous donnera beaucoup de plaisir durant la mi-temps. Bonne chance.

CANCER

La rentrée provoque chez vous une saine colère et une haine profonde de l’autre, que vous ne ressentez plus guère que lorsque, les yeux embués de sommeil, l’esprit encore accroché aux dernières bribes de rêves, les cheveux en bataille, vous heurtez, noblement, congrument, totalement, sans volonté prémédité, le coin de la porte de la chambre avec votre gros orteil. Et là, vous replongez dans les tréfonds de toute votre animalité primaire pour crier votre douleur au monde (et surtout à votre copain qui dort encore), cette haine de l’autre, notamment du sale capitaliste, pompeusement baptisé du titre de « patron », qui vous oblige à vous lever le matin, pendant que lui se dore consciencieusement la pilule sur une plage de Saint Barthélémy ! Vivement la révolution !

LION

La reprise après les vacances d’été est le 2è moment de l’année où l’on prend les bonnes résolutions, comme, par exemple, celle de se remettre au sport, pour ne plus se sentir flasque comme un dessert anglais, lorsque vous courrez sur la plage  pour vous jetez dans l’eau. Vous allez donc avoir ce mois ci une motivation en acier trempé, aussi solide qu’un chewing gum fraîchement mâché, car, entre la reprise du travail, les potins que vous avez manqué, et les nouveaux stagiaires à draguer ou à bizuter, autant dire que vous n’aurez pas excessivement de temps pour ce genre de futilités que sont  la course à pied, ou le fitness. Tant pis, vous prendrez un maillot plus grand l’année prochaine.

VIERGE

Cette rentrée est la nôtre puisque ce mois est le nôtre. Je dis ça non seulement parce que je suis né en septembre (j’attends vos souhaits d’anniversaire en retard !) et, parce qu’il faut bien l’avouer, les Vierges nées en août ne sont pas des Vierges comme nous ! Certes, elles ont cette beauté naturelle et ce port altier qui suscitent chez les membres des autres signes un mélange troublant de dégoût et d’envie (un peu comme lorsque vous êtes au régime et que vous avez envie d’un cassoulet à la graisse d’oie), mais il leur manque ce charisme, cette confiance en soi qui fait que rien n’est impossible pour les Vierges comme nous (quoique, pour les miracles, nous demandons un délai de 48 heures). Alors joyeux anniversaire à toutes !

BALANCE

Vous êtes de septembre aussi (enfin presque toutes, je n’ose même pas parler de celles d’octobre), vous estimez donc qu’il serait juste que vous soyez aussi bien traitée, que, vous aussi, vous puissiez revendiquer des similitudes de mois de naissance afin de discriminer dans la joie et la bonne humeur  vos coreligionnaires d’octobre, qui ne sont vraiment pas comme vous et moi, surtout pas comme moi, avec du poil sur le torse et autour de la bouche, ni sans cette voix suave et cette plume légère qui vous font tant rêver. Tout ça pour vous dire qu’en dépit de la légitimité de vos revendications, et la noblesse de votre cause, votre prière est rejetée, faut pas déconner non plus.

SCORPION

Vous aimiez bien cette période de vacances, vous, car c’est le moment où les autres ne sont pas là. Vous n’aviez donc aucun stress quotidien : pas de problèmes pour vous garer le matin, pas de file d’attente devant la machine à café, pas d’embouteillage pour rentrer,… Vous ressentiez cette toute puissance qui fait de l’humain, l’être vivant supérieur (hors des zones de chasse des grands prédateurs, bien entendu), l’équivalent des dieux, vous exaltiez dans cette jouissance éphémère que vous ne retrouviez que lorsque vous achevez un travail particulièrement difficile ou que vous ouvrez un pot de cornichons particulièrement vindicatif. Donc, cette rentrée, beurk !

CAPRICORNE

La rentrée, c’est avant tout la rentrée des classes. Et vous, les enfants, ça vous saoule. Déjà, le fait  qu’ils ont deux mois de vacances consécutifs, ça vous titille l’ensemble des terminaisons nerveuses, mais, qu’en plus, ils aient l’indécence de crier leur joie de reprendre l’école comme une petite vieille crie son admiration à un concert de Salvatore Adamo, là, vous, vous ne comprenez pas… Pourtant, il y a des similitudes : vous aussi, vous êtes assise toute la journée et la bouffe à la cantine est franchement immonde. Mais bon, la fois où vous avez voulu faire un foot dans les bureaux pendant la récré, euh, la pause, ça, ce n’est pas passé. Alors, tant pis, ce mois ci, vous traînerez votre morne ennui de chez vous à votre boulot, et de votre boulot à chez vous…Vivement les vacances !

SAGITTAIRE

Vous, vous aimez bien le sport. Surtout le sport de haut niveau, ça vous permet de vous rincer l’œil. Et là, petite veinarde, vous allez pouvoir vous en mettre plein les mirettes : imaginez donc, la rencontre internationale des dieux du stade, presque tous comme moi (je suis presqu’aussi musclé, presqu’aussi beau et presqu’aussi sportif), des muscles saillants, des physiques d’athlète… Vous n’espérez qu’une chose, que leurs maillots moulants se déchirent ! Je sais, c’est un peu pervers, mais c’est vous qui avez commencé, alors ça suffit ! Donc, pendant ce mois de folie, vous allez faire pêter les chips et baver d’importance devant votre écran télévisuel. Amusez vous bien !

VERSEAU

Retour des vacances + retour du mauvais temps = déprime. Voilà l’équation qui résume asse bien je trouve (non, ne me remerciez pas) l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez au moment de cette rentrée. L’automne va, en effet, arriver bientôt irrémédiablement, et avec lui, les journées plus courtes, les vents plus forts et la pluie plus… mouillée. Autant dire que ce n’est pas la joie dans votre ravissante petite tête, vous qui venez de passer 3 semaines merveilleuses dans des coins super ensoleillées (Ibiza, Tunisie, Corse, Dunkerque,…), alors le retour dans la grisaille de l’ascenseur et l’éclatante luminosité intermittente du néon au dessus de votre bureau font que vous allez droit vers une bonne petite dépression, qui s’accentuera lorsque vous verrez votre ravissant bronzage disparaître… Bienvenue au bureau !

POISSONS

La rentrée, après une longue période de vacances, c’est pratique pour recadrer. Et comme Notre Sainte Rédac Chef est la domination incarnée, autant dire qu’on ne va pas y couper. Du coup, mes chères lectrices Poissons, vous aussi, vous allez recadrer (je ne sais pas si vous êtes des dominantes également, je ne vous connais pas, enfin, pas encore). Il est temps que cessent les abus et que règnent l’ordre et la justice… enfin, votre ordre et votre justice, parce que votre copain, lui, se contente très bien de la situation actuelle. Un conflit post rentrée s’annonce, et vous avez intérêt à bien préparer vos armes et à bien affûter vos arguments pour ne pas subir de revendications (non, je ne parle pas à Notre Sainte Rédac Chef…)

Horoscope n°39

Figurez vous, lectrices de mon cœur, que la semaine dernière, j’étais de baptême, qui plus est du baptême de ma filleule, ma meilleure amie m’ayant fait l’honneur de me choisir pour parrain de sa fille (qui a dit « la pauvre » ???). Je sais que, dit comme ça, ça ne vous intéresse pas plus que le recrutement du Paris St Germain, mais cet événement important dans ma vie (puisqu’il n’y a que ma vie qui est franchement intéressante, n’est ce pas ?) m’a amené à me poser, à moi, célibataire endurci, des questions sur les enfants, ma postérité, toutes les choses dans le même genre… Alors, du coup, mes lectrices adorées, vous allez partager mes réflexions ce mois ci.

BELIER :

Vous êtes en train de vous demander si il est bien raisonnable que vous continuiez la lecture de cet horoscope. Seuls le style et le talent incomparable du Rédacteur des Tests vous poussent à conserver vos yeux magnifiques sur ces écrits non moins magnifiques. Car, en effet, vous, les enfants, ça ne vous tente pas du tout… Vous n’en avez pas bavé toutes ces années pour obtenir ce corps de rêve pour tout gâcher avec un alien dans le ventre, qui vous fera prendre 21 kilos, vous filera cellulite,
vergetures et des nausées dignes d’un roman de Sartre… Alors, non, les enfants, c’est définitivement pas pour vous et vous préférez retourner bronzer.

TAUREAU :

La terreur qui est apparue dans vos yeux n’a eu d’égale que celle qui est apparue dans les yeux de votre meilleure amie lorsqu’elle vous a dit de le prendre dans vos bras. Les enfants vous ont toujours terrorisé, vous êtes effrayée par leur fragilité apparente, alors qu’ils ont un système immunitaire bien meilleur que le vôtre, ils ont une énergie hors du commun, du genre de celles qui épuiserait tout un bataillon de la Légion étrangère. Pourtant, c’est irrationnel, mais vous hésitez à leur coller un pain lorsqu’ils vous manquent de respect (les enfants, hein, pas le bataillon de la Légion étrangère). Alors ce mois ci, vous allez prendre votre courage à 2 mains, vaincre vos peurs, et passer à tabac tous les enfants qui manqueront de respect ! Enfin, sauf ceux dont les pères sont dans la Légion étrangère.

GÉMEAUX :

Vous avez déjà programmé d’en faire plusieurs, et maintenant que votre copain et vous êtes ensemble depuis un long moment, et que vous avez réussi à le convaincre de perpétuer votre patrimoine génétique, vous allez vous la donner grave ce mois ci, la conception va devenir la priorité des priorités. De plus ça l’arrange lui aussi, la coupe du monde de rugby ne commençant qu’en septembre, vous ne serez pas encore assez impotente pour lui amener la télécommande et sa bière. En attendant le jour fatidique vous faites le plein de tests de grossesses, de bouquins sur le thème de la conception (genre « enfanter pour les nuls »)…Va vous falloir un nouveau matelas…

CANCER :

La priorité ce mois ci pour vous ne va pas être de vous mettre à la maternité, mais plutôt de vous
trouver un partenaire digne de ce nom pour faire des choses sous la couette (ou contre un mur, c’est selon). Parce que vous êtes d’accord avec Jean Jacques Goldman, qui prétend qu’elle a fait un bébé toute seule, mais vous préférez être à deux quand même, ne serait que pour ne pas avoir à vous lever toutes les nuits. Il serait donc de bon ton, si vous voulez pouponner, de vous trouver un compagnon de route (et plus si affinités) afin de partager cette joie sans bornes que peut être le sourire d’un enfant…surtout si c’est pour se moquer de vous…

LION :

Votre priorité n’est pas l’enfantement non plus, parce que, ce mois ci, vous êtes au taquet pour le travail. Vous êtes persuadée que la promotion que vous espérez tant va peut être survenir ce mois ci, alors, avoir des volontés de grossesse ne sont pas au menu… vraiment pas… même pas du tout. Au contraire, vous allez en ce doux mois augustéen (l’origine du mot août), vous donnez à cor et à cris à votre travail, jour et nuit, nuit et jour et même nuit et nuit… Pas de temps à consacrer à la vaine et stupide copulation dans le cadre d’une programmation de grossesse… Aussi, vous allez arrêter de lire cet horoscope pour vous mettre tout de suite au travail, parce que, bon, vous n’avez pas que ça à faire, c’est vrai quoi !

VIERGE :

Vous ne pouvez pas concevoir l’absence d’enfants dans votre vie. Il est normal que vous envisagiez sérieusement de vous reproduire. N’êtes vous pas le symbole le plus parfait de l’humanité ? Et je ne dis pas cela parce que 3 de mes meilleures amies sont nées la même semaine que moi… Par contre, pour vous, mes chères consoeures, la reproduction virile et bestiale, ce n’est pas pour tout de suite, parce que, bien entendu, vous ne pouvez mettre au monde que des enfants aussi parfaits que nous, donc entre mi août et mi septembre. La date de conception ne pourra donc être qu’aux alentours du réveillon de Noël…sur une peau de bête…devant une cheminée… (non je n’énonce pas un fantasme !!!). Bref, du coup, ce mois ci, faites gaffe, sinon, votre rejeton sera taureau ou gémeau…beurk !

BALANCE :

Vous n’en pouvez plus des gosses, mes chères amies Balance… Déjà en temps normal, ils vous cassent les bonbons (pour rester poli car je suis un chroniqueur bien élevé, en plein air et tout) lorsqu’ils passent sous votre fenêtre en braillant pour se rendre à l’école. Mais là, ce sont les vacances, et ils braillent encore plus, parce que leurs vacances coïncident avec les vôtres, et surtout, ils braillent à la même heure, alors que vous, vous voulez pioncer (parce que vous êtes rentrée
quelques heures plus tôt d’une soirée dansante…). Vous en avez ras la serviette de cette engeance courte sur pattes, et vous envisagez déjà des pièges… Vivement que vous repreniez le boulot pour que vous aussi, vous vous mettiez à brailler sous leurs fenêtres !

SCORPION :

Vous êtes effrayée. Ce mois d’août va être celui de l’effroi. En effet, vos copines ayant une horloge biologique qui semble tourner plus vite que la vôtre, vous vous retrouvez assez souvent toute seule car vous n’avez pas d’enfants, donc pas de problèmes de mère. Vos soucis de boulot, de copains qui ne vous rappellent pas après une folle nuit de débauche ne sont rien comparé au fait que la
fille de votre meilleure amie a fait son premier « areuh » devant l’ensemble de la famille gagatisée d’importance. Le fait que vous ne compreniez rien à ce genre de soucis montre votre total égoïsme et votre absence d’amour pour ce genre d’événéments-super-important-dans-le-cadre-de-son-développement…. Va vraiment vous falloir des amies célibataires !

SAGITTAIRE :

Le seul intérêt que vous portez à cet horoscope habituellement, c’est le fait que ce soit moi qui l’écrive. Mais là, vous voyez vos vœux les plus chers se réaliser à savoir avoir des enfants… avec moi… Vous êtes persuadés qu’ils seront magnifiques, intelligents, drôles et qu’ils sauront écrire
normalement, et non pas comme les kikoulol qui empoisonnent les forums… Bref, tout ça pour dire que je suis touché de votre attention à mon égard, mais, comment dire, je ne peux pas j’ai piscine et après, faut que j’aille chercher du pain… Oui, je sais, c’est triste… Pas plus que le fait de croire que vous voulez toutes un mini Jéjé, mais je me rassure comme je peux !

CAPRICORNE :

Vous êtes en train de convaincre votre mec de l’inutilité d’acheter un écran plus grand pour regarder des matches. C’est très difficile, le combat est âpre, car la coupe du monde approche, mais votre appart n’est pas assez grand pour l’intégralité de l’écran, même en 3 morceaux. Du coup, comme vos envies de maternité reviennent vous tarauder (et parce que ça fait 9 ans que vous avez le même velu à vos côtés, même si il prend de plus en plus de place dans le lit), vous essayez d’amener le combat sur la maternité, et, du coup, pour que votre copain ait enfin la paix (et son écran plat), il concède
le fait de vous faire enfin un enfant, en donnant son corps pour assouvir vos envies de materner. Et pendant que vous maternerez le mouflet, lui, il pourra regarder ses matchs peinard ! Pas bête votre homme !

VERSEAU :

Vous préférez les labradors aux enfants, donc le thème de cet horoscope vous importe peu. C’est vrai, après tout, un chien est affectueux, il est toujours content de vous voir, ne va pas piquer une crise dans un supermarché parce que vous ne voulez pas acheter ses croquettes préférées, et l’éducation prend vachement moins longtemps…Ce dernier argument peut être certes ambivalent, mais il n’en est néanmoins pas réel. Après tout, ramasser une crotte de chien équivaut à changer une couche, et votre chien ne vous réveillera pas à 2h du matin parce qu’il a faim : il se lèvera tout seul et ira à sa gamelle, comme un grand, même si il a 2-3 mois. Tiens, ça vous donne envie d’aller chercher un chien malheureux à la SPA qu’un pauvre connard aura abandonné sur l’autoroute ou dans une forêt. C’est au moins une bonne action.

POISSONS :

Le thème de cet horoscope étant les enfants, il est donc légitime en conclusion (oui, j’utilise toujours un poisson pour conclure), de se demander si Notre Sainte Rédac Chef songe à un héritier pour la SMB Corporation. C’est un vaste empire, qui nécessite une pérennité, parce qu’elle n’est pas toute jeune et surtout pas éternelle (je le sais, je l’ai vu saigné). Alors il faut un héritier à la Reine de ce journal, sans qui, mes chères lectrices, l’humble chroniqueur que je suis n’aurait pas le bonheur et le plaisir immense d’écrire pour vous. Mes amies Poissons, ne nous arrêtons pas là, enfantez également, par solidarité ! Et d’ailleurs, si vous accouchez pour en faire des Poissons, il faut faire ça maintenant, non ? Vous faites quoi ce soir ??

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous