Elles aiment les bad boys

J’ai compris récemment que notre testostérone, bien dosée, est un des composants du ciment de pas mal des couples qui tiennent. Bien sûr, il y a des exceptions, mais à mon avis et contrairement à ce qu’on pourrait penser être tout mignon, tout gentil, et tout pas viril avec sa copine n’est pas forcément la meilleure stratégie à adopter pour la garder.

Pour commencer quelques exemples. Pamela Anderson et son mec (ou ex-mec) tout tatoué et qui se font des sex videos, la belle et la bête, la fille dans le film fous d’irène, les stars du rap genre écorchés vifs et qui se baladent avec des bombes, les motards qui transportent des blondes, la femme à Marilyn Manson, la femme à Hulk, que sais-je… et bien sûr cette amie qu’on a tous et qui n’arrive pas à lâcher son mec qui pourtant se fou d’elle où lui fait des misères. Si si réfléchissez bien, on à tous une amie comme ca. Bien entendu je ne revendique pas de ne pas respecter sa copine ou de la rendre triste, mais je dis qu’il faut rester mec. Pourquoi :

1 – Ça met du piment dans le couple. Un « Fais la vaisselle mon chéri », « Désolé mon amour mais c’est moi l’homme ici » je vous garantis que ça rend les choses pas monotones dans le couple. Ça coute cher en vaisselle simplement, puisque les assiettes volent dans un premier temps, et parce que pour les couples qui n’ont pas les moyens d’acheter un lave vaisselle il s’ensuit la mise en place d’un budget assiettes en cartons et verres en plastique. Pour en être convaincue si vous êtes une fille rappelez vous l’air que vous faisiez en lisant la première phrase de ce paragraphe que j’ai osé écrire. Exprimez vos sentiments. C’est ce que vous feriez devant votre gars.

2 – Affirmation = sécurité. Un mec qui sait ce qu’il veut sait où il va. Un mec qui sait où il va représente une sécurité (financière, physique, etc.). Une femme recherche entre autres la sécurité via son homme. Equation simple donc qui revient à dire que s’affirmer plait aux femmes. Je parle de celles qui ne portent pas la culotte en tous cas.

3 – Ça donne de la valeur à chacun qui se sent renforcé dans son rôle. Le mec c’est le mec. La femme c’est la femme. Chacun incarne les valeurs, et la force du groupe auquel il appartient. Si la femme est manifestement la seule à savoir calmer le nourrisson dans ses premiers mois par exemple et bien autant qu’elle le réalise, qu’elle s’assume en tant que femme, et je pense que quelque part, ça la flattera de s’en rendre compte. Pour le mec, savoir qu’il doit défendre son foyer ça lui donnera le sourire aux lèvres aussi bordel, avouez les gars ! Alors puisque depuis quelques générations les femmes ont commencé à faire les calculs du nombre de côtés pas bien liés à leur statut traditionnel (typiquement faire le ménage et s’occuper des gosses), elles revendiquent le nouveau statut de femmes modernes qui ont en gros que les bons côtés (affection, aisance avec les enfants, délicatesse, sensibilité, etc.) mais qui refusent ce qui les arrangent pas. De notre côté, nous les mecs on a aussi fait nos calculs, et on a décidé que le rôle traditionnel de la femme c’est quand même carrément mieux pour nous et que c’est dommage que dans les sociétés occidentales elles se rebellent pile poil pour nos générations. C’est quand même pas de bol. Donc on commence à lâcher un peu prise sur les taches ménagères. C’est malheureusement ce qui se passe, car même bon nombre d’entre nous commencent à dire que c’est normal de faire 50 50 pour tout alors que dans pas mal de cas on a carrément pas été élevés comme ça : notre mère en faisait 4 fois plus que notre père pour ce qui concerne le ménage tandis que lui était le seul à faire tous les travaux, à réparer la voiture, etc. – chacun ne faisait ni moins ou plus mais des rôles étaient clairement définis. Comme la répartition des tâches ménagères est en train de se désexualiser, chacun perd un peu son rôle et donc également les bons côtés et les spécificités qui y sont inhérents. Donc une partie de sa personnalité. Je trouve ça dommage.

4 – Elles cherchent un mec. Les hétéros en tout cas. Si on achète des yaourts nature c’est crétin de mettre de la confiture dedans (ok j’y mets de la crème de marrons mais c’est parce qu’il y en a pas des tous prêts et au passage je vous le conseille, c’est délicieux mais fermons cette parenthèse). Ce que je veux dire c’est que la personne qui achète le yaourt peut le modifier un petit peu (rajouter des bouts de biscuits dedans par exemple, hummmm) mais pas complètement le dénaturer sinon autant acheter directement le produit qui se rapproche le plus de ce qu’on veut obtenir. Dans notre cas si une fille cherche un mec c’est pas pour s’amuser à le déviriliser jusqu’à l’os sinon autant prendre une femme tout de suite. En partant de ce constat logique on peut déduire que notre virilité plait, que les femmes l’acceptent ou non. Sinon n’hésitez pas à démonter ma logique. Donc là encore si les femmes nous aiment en tant que mecs, messieurs à vos bières (même si perso j’aime pas ça, c’est une image pour dire soyez vous même, elles aiment ça quand c’est pas too much).

Voila, permettez moi maintenant de conclure en disant que ça va dans les deux sens mesdames. On critique votre féminité et on se fout de vous quand vous hésitez sur la robe ou passez 20% de votre journée en salle de bains, mais au fond qu’est-ce qu’on aime ça :)

Related Posts with Thumbnails

une réponse à Elles aiment les bad boys

  1. Fatiha dit :

    Salut,

    Je suis totalement d’accord avec toi ! Je veux un bad boy qui ne fasse pas le ménage ;) Je veux qu’il bricole, qu’il fasse de la mécanique et qu’il sorte même de temps en temps avec ses potes histoire de me laisser respirer ;)

    @+
    Fatiha

Laisser un commentaire

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous