Pâques

S’il y a un avantage à grandir dans une famille de tradition catholique c’est bien la fête de Pâques ! Chaque année, au premier lundi d’avril, on pouvait être sûr que le jardin allait faire éclore toute une gamme d’œufs, de cloches ou de poules en chocolat. Au pire, un énorme lapin au chocolat nous attendrait à table, juste après le gigot.

Ah qu’elle est chouette la fête de Pâques dans ces conditions : de la viande, du chocolat, la famille et la chasse aux œufs !

Selon les moyens de chacun, on frisait la crise de foie, mais l’année d’après on avait tout oublié et on engloutissait de nouveau une quantité anormale de cochonneries sucrées. Tant pis pour les risques sanitaires, le lapin n’avait qu’à pas commencer.

Seulement avec l’âge, les cloches semblent plus fainéantes. Au lieu des dizaine d’œufs cachés à travers le jardin on ne trouvera plus que deux-trois chocolats planqués entre les jardinières. On apprend à revoir nos souvenirs naïfs à l’échelle de la réalité ; NeverLand, c’était avant.

Bon, c’est sûr, c’est pas facile à digérer. Et il faudra sans doute manger plus de chocolat que l’année précédente, histoire de s’en remettre.

Mais ça ce n’est pas le plus grave.

Ce qui est vraiment grave c’est que vos parents ne comprendront pas la fracture qui a eut lieu dans votre petit coeur d’enfant qui grandit. Car l’année d’après il y aura moins d’œufs, moins de chocolat. « Tu comprend mon chéri, tu es grand maintenant, tu n’as pas besoin de tout ça ».

Comment ça j’ai pas BESOIN de lapin en chocolat ? Pourquoi je n’ai pas BESOIN de chercher des œufs dans les pots de fleur du salon ?!? Il est où le coté enchanté de l’existence si j’ai pas le droit de croire que des cloches ont pris leurs petites ailes pour aller faire un tour à Rome et revenir le dimanche de Pâques ?!?

Je crie à l’injustice, au drame, à la censure ! Parce qu’on est « grand », les autres s’imaginent qu’on n’a pas le droit de croire qu’un lapin se balade sous les haies des jardins en « pondant » des œufs au chocolat. Pire que ça : les autres s’imaginent qu’ils ont le droit de ne pas donner réalité au mythe en refusant de nous acheter des figurines en chocolat. « Nan maman, le fait que je sois allergique au lait n’est pas un argument valable. Mon régime non plus ».

Alors je vous préviens : le premier qui oublie de m’offrir ma ration calorique annuelle à Pâques… je… je…

*/va bouder en bâfrant du chocolat/*

Related Posts with Thumbnails

6 réponses à Pâques

  1. Trikoala dit :

    Chocolat fondue j’avoue c’est pas terrible! J’adore les chocolats de pacques! Car j’adore les chocolats fins et croquants! Puis il y a certains artisans qui font de bonnes poules!

  2. ChK dit :

    Chance (ou pas) pour moi, VDM n’existait pas à l’époque où c’est arrivé !

  3. Mlle Gima dit :

    @Chk:
    je crois que tu tiens un bon VDM là :D

  4. ChK dit :

    D’expérience, faites en sorte que vos parents ne laissent pas trainer le MAXI KINDER SURPRISE de Pacques sur le rebord de la fenêtre pour ne pas vous déranger pendant votre grasse mat’.

    Ou alors, un jour de pluie…

    Parce que le MAXI KINDER SURPRISE FONDUE SUR LE PLASTIQUE DE L’OEUF DU JOUET, c’est tout de suite beaucoup moins bon…

  5. lilith dit :

    Haa, quand j’étais gosse! J’adorais c’était comme toi, la folie des chocolats! Puis comme tu le dis, l’entrée dans « l’age adulte » et surtout mon obsession pour mon poids m’ont empêcher de remettre ça…! C’est trop injuste !

  6. Alice dit :

    Tiens tu me rappelles qu’il faut que j’aille acheter mes oeufs. Avec mon chéri on s’amuse à cacher des petits chocolat dans les endroits insolites de l’appart. Et le 1er ou la 1ere qui vient me dire qu’on est très gamin sur les bords je, je, je….ben je lui dis oui et alors? Sur les grandes poules avec surprises à l’intérieur il y a parfois marqué « à partir de 36 mois » à cause des petites pièces pouvant être avalées. Mais j’ai jamais vu marqué « jusqu’à » un âge quelconque alors on y a droit!

Laisser un commentaire

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous