La ponctualité

Etre à l’heure, c’est parfois un gros challenge. Malgré toute votre bonne volonté, pas moyen d’arriver à temps à un rendez-vous. Vous amis adorent vous charrier sur votre inaptitude à lire une montre et vous donnent parfois même rendez-vous une heure avant, des fois que. Mais pourtant je vous jure que j’ai de très bonnes raisons. D’être en retard.

- Déjà, ça m’évite de perdre du temps à attendre. Bah oui, tout le monde est déjà arrivé.

- Ensuite, ça ne me sert à rien d’avancer ma montre d’un quart d’heure au moins, car je le SAIS qu’elle avance, et donc forcément, je vais traîner un quart d’heure de plus. CQFD.

- C’est fashion, tendance, dans l’air du temps, d’être en retard.

- Et puis si je vous avais appelé pour vous dire que j’étais en retard, j’aurais été encore plus en retard.

- J’ai un problème de motivation jusqu’à ce que j’aie un problème de temps. Si si, je suis beaucoup plus efficace sous la pression. Y compris pour prendre une douche, enfiler la tenue du soir, collants non filés, chaussures, makeup, coiffure, et le tout en un temps record.

- C’est génétique. Mes parents sont toujours en retard, je suis toujours en retard, et un jour, mes enfants seront en retard à leur tour.

- « Attends, on parlait bien du 27 janvier de l’année prochaine, hein ? »

- Ca flatte l’ego d’être en retard. Tout le monde va parler de moi en m’attendant, et moi, je me fais désirer. Et lorsque j’arrive enfin, tout le monde ne regarde que moi. Appelez-moi Narcisse, de temps à autre, ça ne fait pas de mal.

- Vous aimez aller chez le dentiste, vous ?

- Il faut bien que je teste si le bouton « snooze » de mon réveil fonctionne correctement.

- J’aime conjuguer le verbe « procrastiner » à tous les temps et tous les modes.

- « Je ne trouvais pas mes vêtements. Je n’allais quand même pas venir toute nue ».

- Je vis à mon rythme. Ce n’est pas ma faute s’il est différent du votre.

- Et puis tu aurais dû me préciser d’arriver à l’heure après tout.

- Si j’arrive en avance, j’aurais perdu du temps pour faire autre chose. Là, j’ai l’impression que je gagne du temps de vie (et non, je ne vis pas dans un jeu vidéo).

- Au moment où je dois partir, à chaque fois, il y a quelqu’un ou quelque chose qui me retarde.

- « Et puis c’est pas comme si j’étais payée pour venir boire un verre ».

- Je ne suis pas en retard. Je suis juste très en avance pour la prochaine fois.

Non, non, je vous assure, ce n’est pas de la mauvaise foi. Et puis lorsque l’on googlise le mot « ponctualité », le moteur de recherche propose comme suggestion « ponctualité Air France », « ponctualité SNCF », ou encore « ponctualité EasyJet ». Moi j’dis ça j’dis rien.

Related Posts with Thumbnails

3 réponses à La ponctualité

  1. lilith dit :

    Me sens même pas concernée, puisque je suis toujours en avance. Enfin, si d’un côté, c’est aussi un problème de ponctualité parce que du coup, je perds un temps fou à attendre…

  2. Je suis pareille, incapable d’arriver en retard, et quand ça m’arrive (une fois l’an), ça me rend folle!

  3. Tamagochan dit :

    Ben dans le fond je t’envie d’être hyper cool quand t’arrives en retard. Moi je supporte pas d’arriver à la bourre, ça me rend malade! Je sais pas pourquoi, mais qu’il s’agisse d’un rdv important ou d’un petit café entre copines, c’est pareil! Et vu que je n’arrive pas en retard souvent, on ne me fait jamais de remarques désagréables, mais ça change rien. Et le pire c’est que je déteste aussi être en avance, du coup c’est pas facile d’être pile à l’heure… Ahlàlà, ma vie est vraiment difficile…!

Laisser un commentaire

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous